Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Le baiser donné au prince à l'héroïne endormie ne passe plus aujourd'hui...

CONSENTEMENT - Dans le parc Disneyland de Californie, la nouvelle attraction adaptée du conte fait polémique après l'article à charge de deux critiques du "San Francisco Chronicle". Elles pointent du doigt le baiser non consenti que donne le prince à Blanche-Neige.

La "cancel culture" s'empare de Blanche-Neige. En cause ? Le célèbre baiser donné à l'héroïne par le prince charmant pour la faire sortir du sommeil dans lequel elle a été plongée par la sorcière. À l'occasion de la réouverture du parc Disneyland d’Anaheim (Californie), fermé durant 400 jours en raison de la crise sanitaire, l'attraction a subi les foudres de la part de deux chroniqueuses du San Francisco Chronicle, l’un des quotidiens les plus importants de Californie.

Celles-ci ont fustigé le manège qui comporte désormais un final baptisé "True love’s kiss" (le vrai baiser d’amour). Si elles reconnaissent que la nouvelle imagerie est "époustouflante", elles pointent du doigt cette scène. "Un baiser qu’il lui donne sans son consentement, pendant qu’elle dort, ne peut pas être le véritable amour si une seule personne sait ce qu'il se passe", expliquent Katie Dowd et Julie Tremaine.

Lire aussi

Un mauvais exemple pour les enfants

"N’avons-nous pas déjà convenu que le consentement dans les premiers films de Disney était un problème majeur ? Qu’apprendre aux enfants que s’embrasser, quand il n’a pas été établi que les deux parties y étaient disposées, n’est pas acceptable ?", poursuivent-elles. "Il est difficile de comprendre pourquoi Disneyland, en 2021, fait le choix d’ajouter une scène aux idées si rétrogrades sur ce qu’un homme est autorisé à faire à une femme, d’autant que l’entreprise met actuellement l’accent sur la suppression des scènes problématiques de manèges", concluent-elles en tempérant leur propos. "Cette scène finale est magnifiquement exécutée - tant que vous la regardez comme un conte de fées, pas comme une leçon de vie".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Retrait de Félizia en Paca : Muselier salue la "décision républicaine" de l'écologiste

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

EN DIRECT - JO de Tokyo : 10.000 spectateurs maximum autorisés sur les sites de compétition

Cris de singe, chants et banderole homophobes : la face sombre de la Puskas Arena

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.