Dieudonné adresse une quenelle à la Reine d'Angleterre

Dieudonné adresse une quenelle à la Reine d'Angleterre

CULTURE
DirectLCI
POLEMIQUE - Après avoir appris qu'il ne pouvait pas se rendre en Angleterre, Dieudonné a adressé une quenelle à la Reine d'Angleterre. Les autorités britanniques l'ont ainsi empêché d'aller soutenir son ami Nicolas Anelka.

Le feuilleton Dieudonné se poursuit. Quelques heures à peine après avoir été déclaré persona non grata au Royaume-Uni, une mesure rare, l'humoriste a réagi en utilisant sa très controversée quenelle.

C'est sur la scène de Nyon, en Suisse, qu'il a adressé ce geste, assimilé par ses nombreux ennemis à un salut nazi inversé, à la reine d'Angleterre. Et par extension à toutes les personnes qui s'en prennent à lui. Il n'a visiblement pas du tout apprécié le fait qu'on l'empêche d'aller soutenir outre-Manche le footballeur Nicolas Anelka, également pointé du doigt pour avoir effectué une quenelle le 28 décembre dernier, à West Ham.

Dieudonné n'ira pas voir Anelka

Devant les 460 spectateurs venus assister à son spectacle, Dieudonné a déclaré : "Merde, qu'est-ce que j'ai fait ? Je ne sais pas". Pour le porte-parole du ministère de l'intérieur britannique, les choses sont pourtant claires. Il a fait savoir que "la ministre cherchera à expulser du Royaume-Uni toute personne si elle considère qu'il y a des raisons politiques ou de sécurité publique nécessitant de le faire".

Anelka, qui évolue actuellement dans le club de WestBromwichAlbion (WBA), ne devrait donc pas voir son ami Dieudonné sur le sol anglais.

Dieudonné ne compte pas arrêter ses quenelles

Sanjay Mirabeau, l'un des avocats de Dieudonné, a assuré la défense de son client sur BFMTV. "Arrêter de faire ce geste signifierait qu'il a bien une connotation raciste, ce dont mon client se défend depuis toujours", a-t-il dit.

Pour l'heure, aucun membre ou représentant officiel de la famille royale ne s'est exprimé au sujet de cette nouvelle attaque.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter