Films cultes, séries inédites : à quoi ressemblera Star, la section adulte de Disney+ ?

Star, la section adulte de Disney+, proposera dès le 23 février 2021 près de 250 films et une quarantaine de séries.

NOUVEAUTÉS - La plateforme de streaming du groupe Disney ouvre son catalogue aux plus grands dès le 23 février avec des classiques du cinéma et des séries encore jamais diffusées en France.

Son arrivée est attendue de pied ferme par des abonnés en manque de sensations fortes. Dès le 23 février, la plateforme Disney+ se dotera d’une nouvelle catégorie à destination des adultes et des jeunes adultes qui viendra s’ajouter aux univers Disney, Pixar, Marvel, Star Wars, National Geographic et aux Simpson.

Son nom ? "Star". Le service, dont l’accès pourra être protégé par un contrôle parental renforcé, proposera films et séries issus des différents studios du groupe. L’occasion de rappeler que Disney est propriétaire des catalogues FOX, ABC, FX, 20th Century Studios ou encore Searchlight. De quoi offrir près de 3800 heures de programmes supplémentaires.

Quoi voir ?

Si vous passiez déjà plus de temps à chercher un programme qu’à en regarder un, voilà qui ne devrait pas arranger vos affaires. Une quarantaine de séries ainsi que 250 films seront disponibles sur Star. Des comédies aux films dramatiques en passant par les thrillers, Disney a été piocher dans ses placards à archives pour proposer les sagas Alien et Die Hard, ainsi que les cultissimes Titanic, Le Cercle des poètes disparus et Pretty Woman. Côté séries, Desperate Housewives, Scandal, Prison Break, The X-Files, Scrubs, Buffy contre les vampires, Ugly Betty ou encore Alias seront disponibles en intégralité. Grey's Anatomy viendra dans un premier temps sans sa saison 16.

Quels programmes originaux ?

Quatre productions inédites siglées Star Originals seront aussi à découvrir : Big Sky, le thriller avec Ryan Philippe produit par le créateur de Big Little Lies ; la série LGBTQIA+ Love, Victor ; la sitcom d’animation pour adultes Solar Opposites ; la série fantastique Helstrom. Six nouvelles séries produites par la chaîne FX (Y, The Last Man ; The Old Man avec Jeff Bridges ; American Horror Story) et par la plateforme Hulu (Only murders in the building avec Selena Gomez ; Dopesick avec Kaitlyn Dever ; The Dropout avec la star de Saturday Night Live Kate McKinnon), viendront compléter le catalogue d’ici la fin de l’année.

Lire aussi

Et en VF ?

À l’image de Netflix, Disney+ a aussi choisi de produire ses propres contenus en Europe. Quatre projets français sont actuellement en cours d’écriture pour une diffusion prochaine. Deux seront à découvrir dans l’onglet Star, les deux autres seront accessibles à tous les publics. Oussekine est une mini-série de 4 épisodes sur l’étudiant Malik Oussekine? tué par des policiers en marge d’une manifestation à Paris en 1986. Un documentaire en six épisodes retracera le parcours du rappeur Soprano. Parallèles racontera sur la même longueur les aventures de quatre adolescents propulsés dans des dimensions parallèles. La comédie de 8x26 minutes Week-end family suivra les tribulations d’une famille recomposées. Ces créations originales rejoindront des films et séries françaises, comme The Artist, Jappeloup, Fais pas ci, fais pas ça ou encore Un homme d’honneur, série avec Kad Merad et Gérard Depardieu qui sera diffusée préalablement sur TF1.

À quel prix ?

Alors forcément, autant de nouveautés ont un prix. Jusque-là d’un montant de 6,99 euros par mois (ou 69,99 euros par an), l’abonnement à Disney+ vous en coûtera 8,99 euros par mois (ou 89,99 euros par an) dès l’arrivée de Star le 23 février. Les personnes ayant souscrit un abonnement avant cette date continueront à bénéficier de l’ancien tarif pendant six mois. L’augmentation ne sera alors répercutée chez eux qu’à partir du 23 août.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Jean Castex débloque 60 millions d'euros pour les éleveurs en grande difficulté

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Lire et commenter