Elvis Presley et Marlon Brando dans l'objectif d'Andy Warhol : c'est 150 millions de dollars !

CULTURE

ENCHERES - Deux portraits sérigraphiés d'Elvis Presley et de Marlon Brando réalisés par Andy Warhol au tout début de sa carrière se sont vendus pour plus de 150 millions de dollars, par Christie's, mercredi 12 novembre à New York.

Six minutes d'enchères ont suffi. La sérigraphie Triple Elvis d'Andy Warhol s'est vendue 81,925 millions de dollars, bien au-delà des 60 millions estimés. Réalisée en 1963 à partir d'une photographie d'Elvis Presley, l'œuvre montre le chanteur armé d'un pistolet et prenant la pose comme un cow-boy, en trois exemplaires superposés et décalés.

Le record absolu dépensé pour une œuvre de Warhol est toujours détenu par le monumental "Silver Car Crash (Double Disaster)" qui avait été vendu pour 105,4 millions de dollars en novembre 2013 par Sotheby's.

Des records à la pelle pour les artistes américains

Cette vente a néanmoins fait exploser les enchères puisque Four Marlons, sérigraphie réalisée en 1966 où Marlon Brando apparaît sur une moto, a été achetée pour 69,605 millions de dollars. La maison d'enchères l'avait elle aussi estimée à un maximum de 60 millions de dollars.

Un Sans titre de Cy Twombly, issue de la série "Blackboard" et mise en vente pour la première fois, a été vendu pour 69,6 millions de dollars, la plus forte somme jamais déboursée pour une œuvre de l'artiste américain, décédé il y a trois ans.

D'autres records mondiaux ont été battus mercredi, dont 30,4 millions de dollars versés pour Smash d'Ed Ruscha, un des chefs de file du mouvement pop-art américain, et 6,8 millions de dollars pour Untitled Film Stills de la photographe Cindy Sherman, 60 ans.
 

Lire et commenter