Enora Malagré : Virgin Radio étoffe l'équipe d'"Enora le soir"

Enora Malagré : Virgin Radio étoffe l'équipe d'"Enora le soir"

DirectLCI
INFO METRONEWS - Virgin Radio en est bien consciente : les audiences d'"Enora le soir" sont de moins en moins bonnes. La station recrutera donc prochainement des chroniqueurs "connus du grand public" afin d'étoffer l'équipe de l'animatrice.

Enora Malagré a une mission à accomplir : faire grimper les audiences d'Enora le soir, son émission diffusée sur Virgin Radio, de 21h à minuit. Contactée par Metronews, la station a confirmé que, contrairement aux rumeurs, la jeune femme serait toujours au micro de la radio libre jusqu'à la fin de la saison. Elle a également révélé qu'elle accueillerait de nouveaux chroniqueurs, "connus du grand public".

Quid de l'avenir de Stéphane Bak et Michael Zazoun ? Que les fans se rassurent, ces derniers conservent leur place dans l'émission. Virgin Radio et Ben Ouillon , producteur d'Enora le soir, ont confirmé sur leur compte  Twitter respectif que les deux jeunes hommes seraient de retour à l'antenne après les vacances. La bande d'Enora Malagré ne devrait donc que s'agrandir.

"Pharrell m'a tuer"

Selon les derniers résultats Médiamétrie, sur la période janvier-mars 2014, la radio libre de la demoiselle n'attire en effet en moyenne que 23 000 auditeurs, soit 31 000 fidèles de moins par rapport à novembre-décembre 2013. Mardi soir, la jeune femme avait choisi d'exprimer sa tristesse auprès des auditeurs. 

"Je suis bien évidemment très déçue et très émue en vous parlant ce soir. C'est une émission que nous portons avec beaucoup de cœur et de joie. Parfois, ça ne marche pas. On n'en est fortement désolé. On va essayer de vous faire kiffer tant que possible", a-t-elle déclaré, tout en ironisant au sujet de sa récente interview de Pharrell Williams , moquée sur la toile. "Je pense que je pourrais écrire comme Omar, fut un temps : Pharrell m'a tuer", avait-elle ajouté. Reste à savoir si les auditeurs se mobiliseront de nouveau autour de l'animatrice.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter