"Comment on va faire pour y aller ?" : Johnny sera enterré à Saint-Barth, ses fans sous le choc

DÉCEPTION - Après sa descente sur les Champs-Elysées, le cercueil du chanteur s'envolera pour l'île antillaise de Saint-Barthélemy. Il sera inhumé lundi 11 décembre dans cette île où il possédait une villa. Pour ses fans, cette nouvelle est un coup dur. Beaucoup déplorent cette initiative qui va les empêcher d'aller se recueillir sur la tombe de leur idole.

Il avait choisi cette île des Antilles française comme dernière demeure. L'interprète de "Que je t'aime", "Quelque chose de Tennessee" ou "Allumer le feu" était tombé amoureux de Saint-Barthélemy. Aussi , après ces adieux au caractère exceptionnel, le corps du chanteur y sera transporté par avion. Là, il  sera inhumé lundi en fin de matinée dans un cadre beaucoup plus intime. Mais voilà ce petit bout de terre est situé à 6.700 km de Paris. Un coup dur pour les fans qui redoutent de ne pouvoir faire le voyage pour se recueillir sur la tombe de Johnny. 

" C'est trop loin et c'est trop cher ! "

"Comment on va faire pour y aller ? C'est trop loin et c'est trop cher!", s'est désolé André Duval, 68 ans, fan "depuis toujours" venu "se recueillir" jeudi soir à l'église Saint-Roch dans le centre de Paris, où s'est tenue une veillée à la mémoire du chanteur car c'est la paroisse des artistes. Comme lui, ils sont des dizaines à s'en désoler sur les réseaux sociaux. 

" D'où vient cette décision ? "

Beaucoup de fans expliquent aussi ne pas comprendre cette décision. Lui qui aimait tant son public, pourquoi ce choix d'être aussi éloigné de ceux et celles qui l'ont suivi pendant toutes ces années ? 

Face à ces regrets, le président de la collectivité, Bruno Magras a souligné qu'il s'agissait d'une volonté du chanteur : "Il m'a confié à plusieurs reprises qu'il souhaitait être enterré à Saint-Barth". En attendant, un "hommage populaire" sera rendu à Johnny Hallyday, samedi à Paris. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet