La pandémie stabilisée, les cinémas commencent à rouvrir à Los Angeles

La pandémie stabilisée, les cinémas commencent à rouvrir à Los Angeles

DÉLIVRANCE - Un an après leur fermeture, les salles de cinéma ont rouvert leurs portes à Los Angeles ce lundi. Une décision qui découle de la baisse des contaminations ces dernières semaines, en parallèle de la progression de la vaccination.

"Ça nous a manqué !", s’exclame Mauricio, un spectateur venu découvrir Raya et le dragon, le nouveau film d’animation Disney au cinéma AMC du quartier Burbank. "On est allé au cinéma drive-in pendant la pandémie mais ce n'était pas la même chose", avoue-t-il. Les salles de cinéma ont rouvert leurs portes ce lundi à Los Angeles, un an après leur fermeture pour endiguer un virus qui a fait 54.500 morts en Californie. Ces dernières semaines, l’État a assisté à un rapide déclin des cas de Covid-19, parallèlement à une montée en puissance de la vaccination, 18,3% des habitants ayant reçu au moins une dose.  

 

Vendredi dernier, l’objectif de 2 millions de doses administrés aux personnes les plus vulnérables a été atteint, poussant le gouverneur Gavin Newsom à autoriser une réouverture toutefois partielle des salles de spectacle. Comme à New York une semaine plus tôt, la jauge des cinémas a toutefois été fixée à 25% de spectateurs maximum, tandis que le port du masque reste obligatoire à l'intérieur des salles.

Toute l'info sur

Covid-19 : déjà un an de pandémie...

Christopher Nolan à la première séance

Abel, lui, est venu assister à une projection de Judas and the Black Messiah, le drame sur le mouvement des Black Panther qui vient de décrocher 6 nominations aux Oscars. "J'ai déjà vu le film en fait, mais je viens pour l'expérience. C'est une expérience différente", observe-t-il. Le long-métrage interprété par Daniel Kaluuya, la star de Get Out, est en effet disponible sur la plateforme HBO Max depuis février. À la même séance, la presse a pu apercevoir Christopher Nolan, le réalisateur de Tenet, fervent défenseur du cinéma en salles.

Au-delà du symbole, la réouverture des cinémas dans les grandes villes a valeur de test pour l’industrie hollywoodienne. Dans l’attente d’une jauge plus conséquente, les studios gardent au chaud les gros blockbusters. C’est la Warner qui dégainera la première avec le film de monstres Godzilla vs. Kong le 31 mars, avec une sortie cette fois simultanée en salles et en streaming sur HBO Max. Un modèle qui inquiète les exploitants, habitués à avoir l’exclusivité des nouveaux films.

Plus tard, Universal a prévu de dégainer Fast and Furious 9 le 25 juin prochain, uniquement en salles cette fois. Reporté à plusieurs reprises depuis un an, le dernier James Bond Mourir peut attendre reste lui programmé pour le 8 octobre Outre-Atlantique. Ironie du sort, la chanteuse Billie Eilish a été primée dimanche pour la chanson du générique, alors que le film n’est toujours pas sorti. Du jamais vu.

En France, un calendrier encore flou

Rappelons qu’en France, les salles sont fermées depuis le 30 octobre dernier, après une première fermeture de mars à juin. Ces derniers jours, de nombreuses personnalités du Septième art ont réclamé leur réouverture au gouvernement. Aucun calendrier n’a été fixé pour le moment, alors que de nouvelles mesures de restriction pourraient être prises dans les prochains jours en Ile-de-France.

Lire aussi

En coulisses, de nombreux distributeurs estiment que les films qui étaient programmés pour le mois d'avril ont peu de chance de sortir à la date prévue. Au-delà, difficile d'y voir clair en l'absence de calendrier précis. Mais l'heure n'est pas à l'optimisme. Ainsi Pathé, qui avait programmé Eiffel avec Romain Duris le 5 mai, a annoncé lundi sa décision de le décaler de deux semaines au 19 mai.

Vous aimez le cinéma ? Alors découvrez notre podcast "Le cinéma c'est la vie en mieux !"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

"Le cinéma, c’est la vie en mieux", c'est le podcast qui va vous donner envie de retourner au ciné. Dans chaque épisode, Jérôme Vermelin part à la rencontre des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et de tous ceux qui font l’actualité du Septième art. Ils partagent avec lui leur passion du métier. Les films qui leur ont donné envie de sauter le pas. Et leurs petits secrets de tournage...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Nous amorçons une décroissance de l'épidémie", selon Olivier Véran

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

Dr Gérald Kierzek : "il n'y a pas de problème pour rouvrir les terrasses, parce que c'est à l'extérieur"

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Lire et commenter