Eurovision 2018 : voici l'histoire de Mercy, la petite fille nigériane née en mer qui a inspiré la chanson de Madame Monsieur

Eurovision 2018 : voici l'histoire de Mercy, la petite fille nigériane née en mer qui a inspiré la chanson de Madame Monsieur

HISTOIRE - Le duo "Madame Monsieur" représentera la France à l'Eurovision 2018 avec la chanson "Mercy". Dans ce morceau, ils racontent l'histoire d'une petite fille née sur un bateau humanitaire en Méditerrannée.

"Je suis née ce matin ; Je m'appelle Mercy". Ces quelques mots sont tirés de la chanson 'Mercy', interprétée et écrite par le duo Madame Monsieur qui représentera la France ce 12 mai prochain lors de la cérémonie éponyme à Lisbonne. 

La chanson, particulièrement émouvante, raconte l'histoire de l'enfant d'une migrante nigériane, née sur un bateau humanitaire en pleine Méditerranée. "Le 21 mars 2017, nous sommes tombés sur un tweet d’un reporter embarqué sur l’Aquarius, le bateau humanitaire affrété par SOS Méditerranée. Il y montrait la photo d’une petite fille prénommée Mercy et qui venait de naître à bord, raconte le groupe sur page YouTube. La naissance de Mercy nous a procuré tant d’émotions que nous avons cherché une manière heureuse et réconfortante de la mettre en chanson, puis en vidéo". 

Le premier à avoir évoqué cette histoire s'appelle Grégory Leclerc. Ce journaliste à Nice-Matin avait embarqué une quinzaine de journée en Méditerranée à bord du bateau Aquarius en mars 2017.

Un bébé de 3,7kg

Il s'agissait d'une "mission très particulière" où "plus de 1000 personnes avaient été secourues en une fois".  A bord du navire se trouve la jeune Taiwo, une Nigériane enceinte de huit mois. Le lendemain de son sauvetage, tandis que le bateau retourne vers l'Italie, Grégory Leclerc est averti par un membre de l'équipage que Taiwo va accoucher. Elle donnera naissance à Mercy, un bébé de 3,7kg.

Après l'accouchement, le journaliste de Nice-Matin raconte l'histoire de Taiwo et Mercy sur Twitter avec des photos et des vidéos. Ce sont ses tweets qui ont inspiré le duo Madame Monsieur pour leur chanson.

Le texte est écrit l'après-midi même et bouclé le lendemain, comme l'a raconté à Nice Matin, Emilie Satt, originaire de Vence (Alpes-Maritimes) :  "Mercy" est une chanson "d'espoir", qui "raconte ce que symbolise l'espoir dans l'horreur. C'est un témoignage", selon la chanteuse.

Un peu moins d'un an plus tard, le journaliste Grégory Leclerc dit ne pas savoir ce qu'est devenue la jeune fille et sa famille. "Je suppose qu'ils sont toujours à Catane, en Sicile", assure-t-il. "Le capitaine de l'Aquarius a signé son acte de naissance à bord. Selon les membres d'équipage, Mercy devait obtenir la nationalité britannique car le navire bat pavillon de Gibraltar. Peut-être que ça l'a sauvée..."

Lire aussi

Un album en préparation pour 2018

Le duo Madame Monsieur a déjà collaboré avec des artistes (les rappeurs Kery James et Youssoupha, ou le même Lisandro Cuxi) et prépare son premier album pour 2018. 

Le dernier duo à avoir représenté la France à l'Eurovision était "Twin Twin", en 2014, qui avait obtenu avec sa chanson "Moustache" un des pires classements pour l'Hexagone à l'Eurovision avec une 26e et dernière place au classement. La France n'a plus gagné l'Eurovision depuis 1977 avec Marie Myriam et la chanson "L'oiseau et l'enfant".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinat"

Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

"Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.