Florian Zeller : "Partager un Oscar avec Anthony Hopkins est une joie immense !"

Florian Zeller : "Partager un Oscar avec Anthony Hopkins est une joie immense !"

INTERVIEW - "The Father", le premier film de l'écrivain et réalisateur français Florian Zeller, a remporté deux Oscars dimanche soir à Los Angles. LCI a recueilli ses premières impressions, et au passage, des informations sur son prochain film.

Malgré la fatigue, il est sur son petit nuage. L'écrivain français Florian Zeller a remporté ce dimanche l'Oscar du meilleur scénario pour son premier film, The Father, avec Anthony Hopkins qui repart, quant à lui, avec l'Oscar du meilleur acteur. Adaptation de sa pièce à succès Le Père, le long-métrage sorti en salles en février aux Etats-Unis raconte l'histoire d'un homme de 80 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer, qui sombre dans la démence tandis que sa fille (Olivia Coleman) tente l'accompagner comme elle le peut. Un film bouleversant qui ouvre de nouvelles portes à l'auteur français le plus joué au monde. 

Comment vous sentez-vous au lendemain de la cérémonie ? 

Je suis encore dans le prolongement de cette nuit très joyeuse ! Une joie qui est d'autant plus forte que la nuit, même si elle a été longue, a commencé par l'Oscar du meilleur scénario pour se terminer avec l'Oscar du meilleur acteur pour Anthony Hopkins. C'est d'autant plus réjouissant car j'ai vraiment conçu ce film pour Anthony Hopkins, je l'ai rêvé avec lui. Partager avec lui cette joie, c'est un bonheur total. 

Quels ont été vos premiers mots avec Anthony Hopkins, qui a appris sa victoire ce matin

En fait c'est moi qui l'ai appelé pour le lui annoncer et il n'y croyait pas. Il était bouleversé d'être reconnu dans ce chapitre de sa vie d'acteur. C'était un moment très fort car je l'ai senti traversé par une grande émotion, et ça m'a terriblement ému. 

Lire aussi

A quoi avez-vous pensé quand vous avez entendu votre nom ? 

C'est difficile à dire car j'ai été traversé par des émotions contradictoires. J'ai ressenti à la fois de la joie, de la surprise et du soulagement aussi. On est dans une situation où l'espérance grandit. Mais ce qui domine c'est le sentiment de gratitude. Face à nous il avait de grands scénaristes et de grands acteurs…

Est-ce que vous vivez votre rêve américain ? 

Oui et non. Vous savez, The Father est un petit film anglais indépendant. Et c'est vrai que soudain il a une carrière américaine avec les Oscars. Il y a quelque chose de l'ordre du rêve, mais c'est un rêve qui est vécu à distance car je n'ai pas pu me rendre à Los Angeles. Même s'il est virtuel, je le prends comme un signe d'encouragement. Je suis très ému de recevoir ça de la part de l'Académie des Oscars. Ça me donne le désir et l'énergie de continuer. 

Si j'essaie d'interroger mes envies, pour le moment la seule qui m'anime c'est de faire "The Son"- Florian Zeller

Vous allez bientôt réaliser The Son avec Laura Dern et Hugh Jackman. Pouvez-vous nous en dire plus ?

C'est l'adaptation d'une autre pièce que j'ai écrite, Le Fils, et qui avait été créée en France en 2017 avec Yvan Attal et Rod Paradot. C'est l'histoire d'un père qui tente de sauver son fils de 18 ans qui traverse une phase difficile. Je suis très heureux de pouvoir commencer à tourner cet été avec Hugh Jackman et Laura Dern. 

Aimeriez-vous réaliser un film qui ne soit pas tiré de l'une de vos œuvres ? 

Si j'essaie d'interroger mes envies, pour le moment la seule qui m'anime c'est de faire The Son. Réaliser un film est la somme de tellement de travail et de rêves qu'on ne peut pas se lancer sans en avoir vraiment très envie. Ça fait des mois que je travaille sur The Son et j'ai du mal à imaginer un autre film que celui-ci. 

Vous avez dit dans votre discours qu'il fallait croire en ses rêves. Allez-vous rêver encore plus grand ?

Je me suis accroché à cette idée que certaines choses sont peut-être impossibles, mais qu'il ne faut pas le décider soi-même. Il faut toujours garder la porte entre-ouverte pour le possible. 

Sur le même sujet

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.