De l’Opéra de Paris à "Danse avec les stars", François Alu va faire des étincelles sur TF1

De l’Opéra de Paris à "Danse avec les stars", François Alu va faire des étincelles sur TF1

PORTRAIT – Il intègre le jury du concours de danse le plus populaire de la télévision avec un impressionnant CV et un franc-parler très apprécié. Premier danseur de l’Opéra de Paris, l’artiste de 27 ans devrait rapidement séduire les habitués du programme.

La production de Danse avec les stars dit de lui qu’il "coche toutes les cases". François Alu n’entre pourtant dans aucune de celles dans lesquelles on voudrait l’enfermer. Premier danseur de l’Opéra de Paris habitué des grands sauts, il s’apprête à en faire un immense en quittant la scène de l’Opéra de Paris pour le plateau d’une émission de télévision. L’artiste de 27 ans s’installera à la rentrée derrière le bureau du jury du concours de danse TF1.

Aux côtés de Chris Marques, Denitsa Ikonomova et Jean Paul Gaultier, il sera chargé de noter les prestations des personnalités en compétition. Et de leur dispenser de précieux conseils. "Il a un charme incroyable, de la malice, maîtrise aussi bien le classique que le hip hop, tout en étant accessible", souligne dans Paris Match Frédéric Pedraza, directeur général adjoint de TF1 Productions.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par François Alu (@francoisalu)

Le principal intéressé est déjà prêt à commencer sa nouvelle mission. "Hâte de vous retrouver pour cette nouvelle édition de Danse avec les stars", écrit-il sur Instagram où il est suivi par près de 29.000 personnes. Un nombre qui devrait grimper au fil des semaines, tant son parcours et sa personnalité détonnent au sein du milieu très codifié de la danse classique. Il se définit comme "un artiste libre" et s’inspire de tout autour de lui. Des tourbillons des danseurs cubains au style plus urbain du hip hop, du modern jazz à la salsa en passant par le tango. Danseur et chorégraphe, François Alu possède un physique plus athlétique que la majorité des danseurs. Une différence qu’il a du mal à accepter au départ avant d’en faire sa force.

Ma grand-mère m’a donné une VHS de Patrick Dupond et pour moi, c’était un peu comme Jean-Claude Van Damme mais en musique, avec des costumes, des décors- François Alu sur France Inter en avril 2021

Originaire de Fussy, près de Bourges, François Alu grandit avec une mère professeure de danse qui l’encourage à prendre un cours à l’âge de trois ans. Mais le courant ne passe pas avec la discipline. "Pour moi, c'était s'accrocher à une barre et des filles en tutus. Je n'avais pas de copains, la musique ne me plaisait pas, je trouvais ça ennuyeux", raconte-t-il à l’AFP en 2018. Sa vie bascule six ans plus tard avec ce qu’il appelle "un accident de parcours". "Ma grand-mère m’a donné une VHS de Patrick Dupond et pour moi, c’était un peu comme Jean-Claude Van Damme mais en musique, avec des costumes, des décors", se souvenait-il dans l’émission Boomerang de France Inter au printemps dernier. 

En vidéo

"Ma vie d'après" : François Alu a toujours la danse dans la peau

François Alu n’a pas dix ans quand il intègre l’École de danse de l’Opéra de Paris. Il y restera jusqu’à ses 17 ans en 2010 quand il est engagé dans le corps de ballet. "Au début, j’avais beaucoup de mal avec la rigueur, la discipline, cette quête d’excellence. J’avais envie de brûler de l’intérieur et de m’épanouir un maximum", explique-t-il sur France Inter. Il vit sur scène dans La Bayadère, Don Quichotte, Carmen et dans les créations de Millepied, Ekman, Forsythe.  Certains le surnomment Alu-cinant, d’autres le qualifient de rock star. Son franc-parler lui vaut aussi d’être catalogué comme le bad boy de l’institution, selon l’AFP. 

Lire aussi

Mais qu’importe, le public l’encense et milite pour qu’on fasse de lui une Étoile. François Alu, nommé Premier danseur en 2014, n’est qu’à un grade de ce titre suprême que portait Patrick Dupond. Avant de peut-être lui succéder sur les planches, c’est dans Danse avec les stars qu’il prendra la suite de la légende de la danse décédée en mars dernier. Comme une première passation de pouvoir symbolique avant la consécration ultime.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.