Le père de Britney Spears demande la fin de la tutelle de sa fille

Le père de Britney Spears demande la fin de la tutelle de sa fille

#FREEBRITNEY - Alors qu’il se disait prêt à céder sa place "le moment venu", Jamie Spears a officiellement déposé une requête pour que les règles strictes qui régissent la vie de sa fille depuis 13 ans soient totalement levées. "Une énorme victoire légale" pour l’avocat de la chanteuse.

Il n’aura fallu que quelques semaines pour que tout s’écroule comme un château de carte. Le père de Britney Spears a officiellement demandé à la justice de mettre un terme au régime de tutelle qui régit la vie de la chanteuse depuis 13 ans. Les documents ont été déposés ce mardi à Los Angeles par Jamie Spears qui estime désormais que sa cadette "est en droit de demander au tribunal de sérieusement examiner si cette mesure de tutelle est toujours nécessaire". 

"La tutelle a aidé Mademoiselle Spears à traverser une crise majeure dans sa vie, à se remettre et à avancer dans sa carrière, à mettre ses finances et ses affaires en ordre. Mais récemment, les choses ont changé", souligne-t-il. Un revirement assez inattendu de la part du sexagénaire qui, il y a trois semaines encore, avait accepté de se mettre en retrait "le moment venu" uniquement.

Toute l'info sur

#FreeBritney, la chanteuse Britney Spears s'oppose à sa tutelle

Vers une libération lors de l'audience du 29 septembre ?

C’est la première fois depuis bien longtemps que père et fille, en conflit depuis des années, tombent d’accord au sujet de la tutelle. Mis en place en 2008, ce régime très strict limite sérieusement les droits de la chanteuse qui a notamment dû déléguer au patriarche du clan Spears la gestion de sa fortune estimée à 60 millions de dollars. Sous l’impulsion de son nouvel avocat Matthew Rosengart, Britney Spears avait entamé dès la fin juillet une procédure pour priver son père Jamie de son rôle de tuteur. Le rétropédalage de Jamie Spears est "une énorme victoire légale" pour le représentant de l'interprète de "Toxic", qui avait aussi accusé le sexagénaire d’extorsion

Lire aussi

"Après avoir exposé sa mauvaise conduite et son plan indécent pour essayer de soutirer un accord à plusieurs millions de dollars, Monsieur Spears s’est maintenant rendu. Il n’y a pas d’accord", déclare l’avocat de Britney Spears dans un communiqué transmis à People. Il promet néanmoins de poursuivre "son enquête au sujet de la mauvaise gestion financière" du père de sa cliente. Au début de l’été, la principale intéressée avait dénoncé pour la première fois publiquement "une tutelle abusive". "Je veux récupérer ma vie", avait-elle martelé, donnant un écho au mouvement #FreeBritney qui milite pour sa libération. Le combat de ses fans pourrait prendre fin lors de la prochaine audience du 29 septembre si le juge redonne à la jeune femme de 39 ans les clés de son propre quotidien.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.