Gabin abandonne "Koh-Lanta" : "J’étais blessé depuis la toute première épreuve !"

Gabin abandonne "Koh-Lanta" : "J’étais blessé depuis la toute première épreuve !"

INTERVIEW – Grosse déception pour Gabin, le marathonien de l’équipe des rouges. Blessé au genou, il a été contraint de quitter l’aventure, permettant à Magali, éliminée lors d’un conseil-surprise, de revenir dans la partie.

Il s’en est passé des choses lors du 5e épisode de Koh-Lanta : les armes secrètes, diffusé vendredi 9 avril sur TF1. Battue sur le fil lors de l’épreuve de confort, l’équipe rouge a été soumise à une terrible pénalité : un conseil-surprise, en plein jour, obligeant ses membres à éliminer l’un d’entre eux sans discussion préalable.

C’est Magali, déjà sur la sellette au début de l’aventure, qui a été désignée par ses coéquipiers. Sauf que le solide Gabin, tenu à l’écart de l’épreuve d’immunité par une vilaine blessure au genou, a finalement été contraint de déclarer forfait pour de bon… Permettant à Magali de reprendre sa place dans l’aventure. Une déception que le jeune homme a plutôt bien digéré.

Gabin, comment vous êtes-vous blessé ? 

C’est arrivé lors du tout premier épisode, à la toute la première épreuve. En tombant dans l’eau, j’ai l’arrière du genou qui claque. J’avais une douleur, mais comme je n’ai pas l’habitude de rechigner, j’ai continué malgré tout. Après, avec le temps, je commence à vivre avec. Jusqu’à la dernière épreuve à laquelle j’ai participé, en araignée avec la corde. Je ne sais pas exactement comment j’ai fait, mais la douleur s’est réveillée en retapant sur le genou. Le médecin m’a diagnostiqué une fissure du ligament poplité. 

Ça veut dire que vous avez fait tout le début de l’aventure en étant blessé, avec plusieurs exploits à la clé. C’est un peu héroïque, non ? 

Non, non ! En faisant du sport, on s’habitue aux blessures et à la douleur. Plein d’athlètes ont mal partout mais ils continuent. C’est ce qui m’est arrivé, sans m’inquiéter plus que ça de la gravité de la blessure.

Je suis surtout déçu de ne pas pouvoir montrer mes capacités un peu plus. J’avais envie de me battre contre les jaunes !- Gabin

Si vous aviez prévenu le doc avant, les choses auraient pu se passer différemment ? 

Je ne sais pas… Je n’ai pas envie de refaire l’histoire. Ça s’est passé comme ça et je préfère continue à avancer. Me dire que c’est comme ça, c’est le jeu, plutôt que de réfléchir à ce que j’aurais pu faire autrement.

Sur le moment, c’est une immense déception ? 

Je suis surtout déçu de ne pas pouvoir montrer mes capacités un peu plus. J’avais envie de me battre contre les jaunes, contre certains candidats que je n’ai pas eu le temps de côtoyer assez longtemps. Pour le reste, c’est une aventure formidable, Koh-Lanta. Qu’on reste trois jours ou jusqu’à la fin, ça reste inoubliable.

Magali est quelqu’un qui méritait, depuis le début, alors qu’elle était beaucoup sur la sellette. J’étais honoré de lui laisser ma place- Gabin

Dans le civil, vous êtes marathonien. C’est vrai que vous avez voulu participer à Koh-Lanta parce que le Covid vous empêchait de faire de la compétition ? 

Plus ou moins, oui. Chaque année, je me fixe un objectif sportif. Comme en 2020, tous les événements étaient annulés, je me suis dit : "Pourquoi pas m’inscrire à Koh-Lanta ?" sans savoir si ça allait être maintenu. Et ça a marché. Ce qui est fou, car c’était la première fois que je faisais un dossier.

Au bout de combien de temps avez-vous pu reprendre le sport après la blessure ? 

J’ai pu enlever mon attèle et commencer à remarcher au bout de deux semaines. Plus un gros mois pour me remettre au sport.

Votre abandon permet à Magali de revenir dans l’aventure, alors qu’elle venait d’être éliminée par les rouges. C’est le bon côté des choses ? 

C’est super cool parce que Magali est quelqu’un qui méritait, depuis le début, alors qu’elle était beaucoup sur la sellette. Donc oui, j’étais honoré de lui laisser ma place.

J’avais fait une sorte de vote blanc, en choisissant Jonathan parce que je savais qu’il ne serait pas éliminé- Gabin

Comment avez-vous vécu ce conseil inattendu après l’épreuve de confort ? 

C’était ultra-dur. Personne ne s’était concerté, tout le monde méritait encore sa place. Comme il y avait cette petite guerre entre les hommes et les femmes, c’était vraiment compliqué de faire un choix. C’est pour ça que j’avais fait une sorte de vote blanc, en choisissant Jonathan parce que je savais qu’il ne serait pas éliminé. Je ne voulais pas prendre parti dans le conflit. 

Ces tensions hommes-femmes, vous les avez ressenties ? 

Oui, ça se sentait. Il y avait un noyau fort du côté des garçons et ça s’est encore accentué avec le départ de Magali.

Pourtant, Maxine et Laure ont voté contre Magali !

C’est assez bizarre comme situation, c’est vrai. Je pense qu’elles voulaient aussi se protéger et se rapprocher des garçons pour ne pas être exclues. Et je crois qu’elles ont compris trop tard que ça pouvait se retourner contre elles, parce que les hommes étaient très soudés.

Je sais que je n’aime pas être sous les feux des projecteurs. Disons que je préfère marcher à l’ombre et faire tranquillement mon bout de chemin- Gabin

Beaucoup de téléspectateurs ont souligné votre discrétion sur le camp. Le côté social, les discussions stratégiques au coin du feu… Ce n’est pas votre truc ?

La stratégie, c’est vrai que je m’en foutais un peu. Après, il y a eu plein de moments où on rigolait au coin du feu. Et qu’on n’a pas vus à l’écran. Je suis discret face caméra, mais en vrai, je ne l’étais pas tant que ça.

Donc l’image qu’on s’est fait de vous à travers l’émission est un peu exagérée ? 

Ah non, non. Je sais que je n’aime pas être sous les feux des projecteurs. Disons que je préfère marcher à l’ombre et faire tranquillement mon bout de chemin.

Lire aussi

À l’approche de la réunification, est-ce qu’il y a certains candidats que vous voyez aller loin dans l’aventure ? 

Dans Koh-Lanta, tout le monde peut aller loin. On est 20 au départ et tout le monde a sa chance de gagner. Après, en regardant les images, j’aurais bien aimé affronter Flavio sur des épreuves parce que je pense que sportivement et humainement, il a de grandes valeurs. C’est quelqu’un avec qui j’aurais bien aimé faire bagarre ! Il y aussi Jonathan avec qui j’ai beaucoup de points communs. S’il fait de bonnes alliances, il peut aller loin. J’ai hâte de découvrir la suite ! 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.