Un micro sur mute, un sweat à capuche et un banana bread... Les insolites des Golden Globes

Un micro sur mute, un sweat à capuche et un banana bread... Les insolites des Golden Globes

WTF – La 78e édition des Golden Globes a offert son lot de séquences décalées, qu'elles soient hilarantes ou tout simplement mignonnes. Entre deux remises de prix, voici ce qui a fait parler dans la nuit de dimanche à lundi.

Une cérémonie sans couacs est-elle vraiment une cérémonie ? La question a été posée par les animatrices des 78e Golden Globes, Tina Fey et Amy Poehler qui ont voulu anticiper les discours de remerciements gênants avec un sketch mettant en scène Maya Rudolph et Keenan Thompson. 

Une séquence pas très drôle, il faut bien le dire, qui n’a pas réussi à conjurer le sort. Car cette soirée à moitié virtuelle où l’ensemble des nommés étaient invités à rester chez eux a offert quelques instants délicieux. 

Lire aussi

Qui a coupé le son de Daniel Kaluuya ?

Une fausse manipulation et c’est le drame. Fraîchement récompensé du Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation saisissante du leader des Black Panthers Fred Hampton dans Jesus and the Black Messiah, Daniel Kaluuya n’a pas pu dire tout de suite ce qu’il avait sur le cœur. La faute à un micro coupé qui a créé comme un moment de flottement sur la scène où Laura Dern, la remettante, n’a pas su trop quoi faire pendant quelques secondes. "C’est moche ce qui vous m’avez fait", s’est amusé l’acteur britannique de 32 ans alors qu’il réapparaissait à l’écran. Comme quoi même à Hollywood, on peut avoir des problèmes de connexion. C’est vraiment dommage que tout ça se soit produit lors du premier prix de la soirée…

Ben Stiller s’est cru dans "Top Chef"

La presse people s’acharne à nous le répéter. Les stars sont comme nous. La preuve avec Ben Stiller qui est venu raconter comme il passait le temps en confinement. "J’ai totalement compris la nature de la crypto-monnaie. J’ai lu un livre. Et je me suis enfin décidé à teindre mes cheveux en gris", s’est amusé l’acteur de 55 ans qui arbore désormais une belle chevelure blanche – évidemment 100% naturelle. "Et comme tant d’autres Américains résistants, j’ai appris à cuisiner un délicieux banana bread", a-t-il poursuivi, brandissant avec fierté le gâteau à la banane en forme de Golden Globe qu’il dit avoir confectionné lui-même. L’histoire ne dit pas s’il a suivi la recette de la mannequin Chrissy Teigen, que les réseaux sociaux s’arrachent depuis le début de la pandémie.

Jodie Foster remercie un joueur de football américain

Dans la catégorie "je ne m’attendais pas, mais alors pas du tout à gagner", on demande Jodie Foster. Récompensée du Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour Désigné coupable, l’actrice américaine en est restée bouche bée. "Vous vous moquez de moi ? Je crois que c’est une erreur. Je suis un peu sans voix. Je ne m’attendais juste plus à me retrouver ici et wow, merci à tous mes incroyables réalisateurs", a-t-elle déclaré, lovée sur son canapé avec son épouse Alexandra, avec qui elle a échangé un baiser, et avec leur chien Ziggy, qu’elle a remercié. Et puis v’là qu’elle a aussi remercié Aaron Rodgers, le quaterback des Green Bay Packers. Un retour d’ascenseur car le sportif avait aussi remercié la comédienne au moment d’accepter son titre de MVP de la saison NFL en février dernier. Alors une question se pose : Jodie Foster aurait-elle joué les entremetteuses entre le footballeur et sa fiancée Shailene Woodley, qui joue elle aussi dans Désigné coupable ? Twitter est déjà en train de mener l’enquête.

Jason Sudeikis, sapé comme jamais

En voilà un autre qui ne s’attendait pas à gagner. La preuve, Jason Sudeikis avait décidé de ne pas faire d’effort vestimentaire en se disant sûrement que personne n’y verrait rien. Sauf que la star de la série AppleTV+ Ted Lasso a fini par l’emporter dans la catégorie "meilleur acteur dans une série comique". Ce ne sont pas ses balbutiements que les internautes ont remarqués mais son sweat à capuche tie-and-dye dessiné par sa sœur. Même Tina Fey s’en est moquée. "Si quelqu’un veut savoir où se procurer le sweat de Jason Sudeikis, allez sur le site de NBC", a-t-elle lancé. N’empêche que ce look décontracté est un peu celui qu’on a tous adopté depuis un an. Bill Murray avait opté pour une chemise hawaïenne, John Boyega pour un jogging qu’on ne voyait pas à l’écran. Cool is the new chic.

Quand les enfants volent la vedette à leurs parents

Si certains nommés ont préféré apparaître seuls face caméra, d’autres étaient très bien entourés. Nicole Kidman a ainsi fait une rare apparition avec ses filles Sunday, 12 ans, et Faith, 10 ans. Les deux filles de Jason Bateman ont aussi attendu fébrilement les résultats avec leur père. Deux des enfants de Mark Ruffalo ont passé une tête devant la webcam après la victoire de leur Hulk de Papa. Et Rani Rose, la petite dernière de Kate Hudson, a montré qu’elle était très polie en disant bonjour à tout le monde. Mais celle qui a fait sourire tout le monde, c’est la fillette du réalisateur Lee Isaac Chung. 

"J’ai prié, j’ai prié !", hurle-t-elle en se jetant dans les bras de son père qui vient de remporter le Golden Globe du meilleur film étranger pour Minari. Une séquence toute mignonne qu’on n’a pas franchement l’habitude de voir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

EN DIRECT - Covid-19 : les vols depuis le Brésil suspendus jusqu'au 19 avril

Lire et commenter