"Il a arrêté de prendre mes appels" : Harry se dit "déçu" par son père le prince Charles

"Il a arrêté de prendre mes appels" : Harry se dit "déçu" par son père le prince Charles

RÈGLEMENT DE COMPTES – Dans la longue interview donnée à Oprah Winfrey ce dimanche soir, le petit-fils de la Reine d'Angleterre a redit tout le respect qu'il avait pour sa grand-mère. Quant à son père, c'est une autre affaire...

Il a été très déçu par le comportement de son père. Dans la longue interview donnée à Oprah Winfrey ce dimanche soir sur CBS, le prince Harry et Meghan Markle en ont profité pour régler leurs comptes avec la famille royale britannique. Alors que la maman de Archie, enceinte de leur deuxième enfant, a révélé qu'elle avait eu des pensées suicidaires, son époux est revenu sur les relations qu'il entretient désormais avec son père, le prince Charles. 

"Je me suis senti vraiment déçu parce qu’il a vécu quelque chose de similaire. Il sait à quoi ressemble la douleur", a expliqué Harry à propos de son père qui a perdu son épouse Diana, décédée e 31 août 1997 dans un accident de voiture à Paris alors qu'elle était poursuivie par une horde de paparazzis. Le fils cadet de Charles et Lady Di aurait aimé que son père le soutienne plus durant "la campagne de dénigrement" qui a visé sa femme. 

Toute l'info sur

Meghan et Harry : l'interview qui fait trembler la couronne britannique

Lire aussi

Harry dit avoir de la "compassion" pour son père et son frère

Il a également révélé avoir eu trois conversations téléphoniques avec le prince Charles avant que ce dernier ne cesse de lui répondre. Interrogé par Oprah Winfrey sur les raisons de ce silence radio, Harry explique que c'est parce qu'il a décidé de prendre les choses en main. "Je me suis dit que je devais faire ça pour ma famille. Ce n'est une surprise pour personne. C'est vraiment triste que ce soit arrivé à ce point, mais je devais faire quelque chose pour ma propre santé mentale, pour ma femme, parce que je voyais trop bien vers quoi on se dirigeait ", a détaillé le petit-fils de la reine âgé de 36 ans. 

"Évidemment, je l'aimerai toujours", a tempéré Harry qui avoue avoir "beaucoup de compassion" pour son père, mais aussi pour son frère aîné William, qui sont selon lui "prisonniers" du système. "Ils ne peuvent pas le quitter", a-t-il déploré. Il a expliqué également avoir de très bonnes relations avec sa grand-mère, la reine Elizabeth II, qu'il n'a pas "prise par surprise" lorsqu’il a annoncé sa mise en retrait de la famille royale. "Ma grand-mère et moi avons une très bonne relation et une entente. Et j’ai un profond respect pour elle. C’est ma colonelle en chef. Elle le restera". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

L'Iran accuse Israël d'une attaque sur un centre nucléaire et promet de "se venger"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

Haïti : sept religieux catholiques dont deux Français enlevés, une rançon réclamée

Lire et commenter