"Il n’y a aucun sujet interdit" : l’interview de Meghan et Harry s’offre une bande-annonce hollywoodienne

"Il n’y a aucun sujet interdit" : l’interview de Meghan et Harry s’offre une bande-annonce hollywoodienne

PREVIEW – CBS a fait de l’ombre aux Golden Globes dimanche soir en diffusant les premiers extraits de l’entretien de la duchesse et du duc de Sussex avec Oprah Winfrey qui sera diffusé dans une semaine. Une rencontre qui durera finalement 2 heures au lieu de l'heure et demie annoncée.

C’est la règle numéro de la communication. Le sens du timing. Alors que la série The Crown triomphait aux Golden Globes, Meghan et Harry redevenaient un peu plus les scénaristes de leur histoire. La chaîne CBS a profité de la cérémonie de récompenses hollywoodiennes pour dévoiler de premiers extraits de l’interview que donneront la duchesse et le duc de Sussex dimanche 7 mars à Oprah Winfrey.

L’entretien, qui devait durer 1h30, a finalement été prolongé d’une demi-heure. Signe que l’attente grandit un peu plus chaque jour autour de ce programme-confessions, diffusé alors que le couple a définitivement renoncé à tout rôle officiel au sein de la famille royale britannique.

Toute l'info sur

Meghan et Harry : l'interview qui fait trembler la couronne britannique

Avez-vous été silencieuse ou avez-vous été contrainte au silence ?- Oprah Winfrey à Meghan Markle

"Je veux que ce soit clair pour tout le monde. Il n’y a aucun sujet interdit", signale d’emblée Oprah Winfrey. Voilà le téléspectateur et les Windsor prévenus. Un communiqué de CBS avait déjà indiqué que la papesse des médias échangerait avec Meghan au sujet de son entrée dans la famille royale, sa maternité et "la manière dont elle vit sous une intense pression publique". Montage rapide et précis, musique stressante… On ne fait pas plus hollywoodiens que les deux bandes-annonces de 30 secondes chacune diffusées dimanche soir. Comme un air de blockbuster au sein de la royauté.

"Avez-vous été silencieuse ou avez-vous été contrainte au silence ?", demande Oprah Winfrey à Meghan. La présentatrice parle d’évènements "presque invivables", d’un "point de rupture". "Vous avez dit des choses plutôt choquantes", poursuit-elle. Seul le prince Harry se fait entendre dans ces extraits. Il affirme avoir "eu peur de voir l’histoire se répéter". Et convoque le souvenir de sa mère Diana qui a elle aussi affronté les paparazzis. "Je suis simplement soulagé et heureux d’être assis ici et de vous parler avec ma femme à mes côtés. Parce que je ne peux pas imaginer ce que ça dû être pour elle, qui a traversé tout ça toute seule des années en arrière", dit-il.

Lire aussi

"Ça a été incroyablement difficile pour nous deux, mais au moins nous sommes là l’un pour l’autre", ajoute-t-il. Certains y verront une pique à son père le prince Charles, d’autres aux Windsor dans leur ensemble. Cette interview peut-elle virer au grand déballage de la part de ceux qui n’ont de cesse de prôner le respect de leur vie privée ? La semaine dernière, c’est chez James Corden que Harry expliquait les raisons de leur emménagement aux Etats-Unis. Le prince affirmait ne pas avoir fui, mais avoir simplement mis sa famille et sa propre santé mentale à l’abri. Diverses sources royales indiquent que Buckingham est inquiet des révélations qui pourraient être faites. Décalage horaire oblige, il faudra attendre au palais le 8 mars au petit matin pour mesurer l'étendue des dégâts. Si dégâts il y a.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants "sans doute vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter