"Il n’y a pas d’amour plus grand" : à 50 ans, Naomi Campbell devient mère pour la première fois

Le mannequin britannique Naomi Campbell, photographiée en décembre 2019 à Londres.

CARNET ROSE - La top model star des podiums des années 90 a partagé sur ses réseaux sociaux une photo de sa main portant les pieds de son enfant. Une naissance que ses célèbres amis se sont empressés de fêter.

Une simple photo suivie d’un court texte. Naomi Campbell a joué la simplicité pour annoncer la naissance de son premier enfant. "Une jolie petite bénédiction m’a choisie pour être sa mère. Si honorée d’avoir cette douce âme dans ma vie", a-t-elle écrit sur ses différents réseaux sociaux mardi 18 mai.  Sans rien dévoiler de plus du nouveau-né, si ce n’est ses pieds qu’elle porte délicatement dans sa main droite.

Fille ou garçon ? Marc Jacobs a vendu la mèche

"Il n’y a pas de mots pour décrire le lien à vie que je partage désormais avec toi mon ange. Il n’y a pas d’amour plus grand", poursuit la mannequin britannique, qui a été vivement félicitée en commentaires par la planète mode. Mais le mot qui a le plus attiré l’attention que le créateur Marc Jacobs a posté sur Instagram. "Oh mon dieu ! C’était aujourd’hui ? C’est absolument incroyable. Comme elle est chanceuse et comme tu es chanceuse !", a-t-il écrit, dévoilant que son amie était désormais mère d’une petite fille.

Lire aussi

La star des podiums des années 90 a longtemps fait part de ses envies de maternité dans la presse. Elle aura attendu d’avoir 50 ans pour se lancer dans l’aventure, sans préciser si elle avait accouché, si elle avait adopté ou si elle avait eu recours à une mère porteuse. Il y a quatre ans, une autre quinquagénaire est devenue mère pour la première fois. La chanteuse Janet Jackson, mère d’un petit Eissa, avait raconté son "accouchement sain et sans stress" au magazine People.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Retrait de Félizia en Paca : Muselier salue la "décision républicaine" de l'écologiste

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

EN DIRECT - JO de Tokyo : 10.000 spectateurs maximum autorisés sur les sites de compétition

Cris de singe, chants et banderole homophobes : la face sombre de la Puskas Arena

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.