"Il n'y a pas mort d'homme et il n'y a pas mort de femme" : Roselyne Bachelot soutient "Les Grosses Têtes"

"Il n'y a pas mort d'homme et il n'y a pas mort de femme" : Roselyne Bachelot soutient "Les Grosses Têtes"

POLEMIQUE – Dans une étude publiée en début de semaine, l’émission de RTL "Les Grosses Têtes" est accusée de véhiculer propos et clichés discriminatoires. Interrogée ce vendredi par BFMTV, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a apporté son soutien à l'émission à laquelle elle a participé pendant cinq ans.

159 propos sexistes, 66 déclarations homophobes et transphobes, 51 déclarations racistes et 29 déclarations grossophobes… le tout en un mois. Dans une étude rendue publique ce mardi, l’Association des journalistes lesbiennes gay bi trans et intersexe (AJL) tacle sévèrement Les Grosses Têtes, l’émission vedette de RTL, créée en 1977 par Philippe Bouvard et dont Laurent Ruquier assure l’animation quotidienne depuis 2014. 

"Chaque émission contient, en moyenne, 19 propos discriminants. Les déclarations sexistes tiennent le haut du pavé puisqu'elles sont présentes dans la totalité des émissions", précise l'AJL qui dénonce les "portraits stéréotypés" qu’incarnent selon elle les différents chroniqueurs, citant en exemple "Jeanfi Janssens, le gay hypersexualisé, Bernard Mabille, le gros, ou encore Chantal Ladesou, la vieille sur le déclin qui finira pute."

Une émission leader sur sa tranche

Sollicité depuis la publication de cette étude, Laurent Ruquier n’a pas souhaité réagir. Et il n’aurait pas l’intention de le faire dans les prochains jours, nous a confirmé ce jeudi l’entourage de l’animateur, dont les patrons ont pris la défense sur Twitter.  "Depuis 43 ans, les Grosses Têtes c’est de la bonne humeur, de l’humour et des sociétaires différents représentant toute la diversité de notre société : c’est tout cela qui en fait l’une des plus belles audiences de la radio", a écrit Nicolas de Tavernost, le président du directoire du groupe M6, propriétaire de la station. 

Même son de cloche du côté de Régis Ravanas, le directeur général des activités audio du Groupe M6. "Sur RTL, l’humour est une solution, pas un problème", plaide-t-il. "Merci à Laurent Ruquier et ses Grosses Têtes qui font rire tous les jours des millions de Français !"  Avec une demi-heure d’antenne supplémentaire par rapport à la rentrée 2019, Les Grosses Têtes sont suivies par 2 millions d'auditeurs de 15h à 18h, dominant largement leur tranche selon l’étude Médiamétrie portant sur la période septembre-octobre. Un chiffre auquel il convient d’ajouter 8 millions de téléchargements mensuels en podcast.

J'ai beaucoup ri aux Grosses Têtes et je continuerai de rire aux Grosses Têtes- Roselyne Bachelot sur BFMTV

Ce vendredi, c'est la ministre de la Culture Roselyne Bachelot qui est venue apporter son soutien au programme. "C'est une émission de divertissement. J'ai beaucoup ri aux Grosses Têtes et je continuerai de rire aux Grosses Têtes", a-t-elle déclaré au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV. "ll n'y a pas mort d'homme et il n'y a pas mort de femme"

Lire aussi

Renforcée par l’arrivée de nouveaux chroniqueurs comme les humoristes Amhed Sylla et Pablo Mira, le comédien Michel Fau ou encore la journaliste Valérie Trierweiler, après son départ retentissant de Paris Match, l’émission n’aurait pas l’intention de bouleverser une formule qui gagne. Tout en restant attentive aux suites éventuelles que pourraient entraîner la publication de l’étude de l’AJL.  

 

Interrogé mardi par la commission des affaires culturelles de l’Assemblée Nationale, le président du CSA Roch-Olivier Maistre a déclaré son intention de "regarder de près de cette étude", rappelant que la lutte contre les discriminations sur les ondes et les antennes "est un thème important pour nous". Suite à un canular homophobe dans l’émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste en 2017, le gendarme de l’audiovisuel avait infligée une amende de 3 millions d’euros à la chaîne C8, propriété du groupe Canal +.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet vers l'ISS : la capsule Crew Dragon est en orbite autour de la Terre

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Les bénéfices du vaccin AstraZeneca augmentent avec l'âge, selon l'EMA

VIDÉO - "J'avais les yeux plein de larmes" : regardez l'interview d'Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Lire et commenter