Instagram "désolé" d'avoir censuré le téton du prochain Almodóvar

Instagram "désolé" d'avoir censuré le téton du prochain Almodóvar

MEA CULPA – Instagram a décidé mercredi de republier les contenus qui montraient l'affiche du prochain film de Pedro Almodovar, "Madres Paralelas", que le réseau social avait décidé dans un premier temps de supprimer, au motif qu'on y voyait un mamelon.

Instagram s'est déclaré "désolé" mercredi, par la voix de sa maison mère Facebook, après le retrait de publications partageant l'affiche du prochain film de Pedro Almodovar, "Madres Paralelas", qui montre un mamelon duquel s'échappe une goutte de lait. Un retrait qui avait mardi déclenché la polémique, après le post sur Instagram de Javier Jaén, le graphiste espagnol à l'origine de cette œuvre. "Honte à vous", avait réagi l'artiste après s'être rendu compte qu'Instagram avait supprimé son œuvre. 

Dans sa story, il avait partagé les messages automatiques reçus pour cause de "non-respect" de la charte, qui interdit donc "les tétons féminins". "Sauf dans le contexte d'allaitement et dans les moments post-partum", précise notamment Instagram. Or, c'est exactement ce qu'illustre l'affiche du film.

Instagram a tenté mercredi d'éteindre la polémique. "Nous avions d'abord retiré plusieurs publications avec cette image pour violation de nos règles sur la nudité", a expliqué à l'AFP une porte-parole du groupe Facebook. "Nous faisons toutefois des exceptions afin d'autoriser la nudité dans certains cas, comme lorsqu'il y a un contexte artistique clair. Nous avons donc rétabli les publications partageant l'affiche du film d'Almodovar sur Instagram, et nous sommes vraiment désolés pour toute confusion", a-t-elle précisé.

Penélope Cruz aussi a partagé l'affiche

Instagram est régulièrement pointé du doigt pour le retrait automatique d'images en application de sa politique très stricte concernant la nudité et la lutte contre la pornographie. L'application affirme que ses règles ont évolué et sont devenues plus "nuancées", pour faire des exceptions en matière de nudité lorsqu'il s'agit par exemple d'allaitement, de nudité lors de manifestations ou dans l'art.

Présenté en compétition à la 78e Mostra de Venise en septembre prochain, Madres Paralelas raconte l'histoire de deux femmes enceintes que tout oppose, mais qui vont vivre ensemble l'expérience de la naissance de leur enfant respectif et la découverte de la maternité. Penelope Cruz tient le premier rôle de ce film que le public français pourra découvrir dès le 1er décembre. L'actrice espagnole a elle-même publié le poster jugé scandaleux par le réseau social. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Emmanuel Macron l'inaugure ce lundi : à quoi sert la nouvelle académie de l'OMS, dirigée par Agnès Buzyn ?

Éric Zemmour est l'invité de Ruth Elkrief sur LCI ce lundi 27 septembre à 20h35

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.