D'après Harry, la reine a été "très mal conseillée" durant le Megxit

D'après Harry, la reine a été "très mal conseillée" durant le Megxit

MISE AU POINT – Dans un nouvel extrait exclusif dévoilé par CBS, le prince Harry a rajouté une couche en expliquant que, lors du Megxit, sa grand-mère a été très mal conseillée. Visiblement, ses conseillers l'auraient empêchée de voir son petit-fils.

Le feuilleton continue. Au lendemain de la diffusion de l'interview explosive de Meghan Markle et du prince Harry ce dimanche soir sur CBS, la chaîne a diffusé de nouveau extraits inédits de l'entretien réalisé par Oprah Winfrey. Si le couple a fait de nombreuses révélations sur les raisons qui l'ont poussé à quitter la famille royale pour s'exiler aux États-Unis, il en avait encore quelques-unes sous le coude que la chaîne n'avait pas encore diffusées.

On apprend notamment qu'en janvier 2020, après avoir annoncé à leurs proches qu'ils ne voulaient plus faire partie de la famille royale, Harry devait rencontrer sa grand-mère pour discuter des modalités de leur départ. Celle-ci l'avait convié à le rejoindre en son château de Sandringham. Mais la veille de leur rencontre, le fils cadet de Diana reçoit un message de la part du secrétaire de la reine Elizabeth II, lui annonçant que la souveraine n'était plus disponible. "Elle est occupée toute la semaine ne venez pas", lui dit ce dernier. Étonné, Harry appelle alors sa grand-mère pour mettre les choses au clair. Elle lui confirme alors qu'elle est occupée. 

Toute l'info sur

Meghan et Harry : l'interview qui fait trembler la couronne britannique

"Je ne voulais pas insister, car j'avais compris ce qui se passait", explique Harry. "Mais la reine ne fait-elle pas ce qu'elle veut ?", lui demande alors Oprah Winfrey. Harry marque une pause avant de lancer (une fois de plus) un pavé dans la marre. "Vous savez, quand vous êtes à la tête de la Firme, il y a des gens autour de vous qui vous donnent des conseils. Et ce qui m'a rendu très triste, c'est qu'elle a été très mal conseillée", lance Harry, qui a confirmé une nouvelle fois que c'est le racisme dont a été victime sa femme qui les a poussés à quitter le Royaume. 

Lire aussi

Concernant "les inquiétudes" de certains membres de la famille royale qui se demandaient à quel point la peau du bébé de Meghan et Harry serait "foncée" quand il naîtrait, Oprah Winfrey a confié à Gayle King, l'animatrice de "CBS This Morning" (qui a diffusé les nouveaux extraits) que celles-ci ne venaient pas de sa grand-mère ou de son grand-père. Elle respecte ainsi la volonté de Meghan Markle de ne pas dévoiler l’identité des personnes en question parce que "ce serait très dommageable pour elles".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter