"J’ai été défigurée" : la top model Linda Evangelista se dit victime d’un traitement de réduction des graisses

Linda Evangelista, ici en 2005, est aujourd'hui âgée de 56 ans

DRAME – Dans un message posté sur Instagram, l’ex-star des podiums Linda Evangelista, 56 ans, révèle qu’elle attaque en justice le fabricant d’un dispositif de réduction des graisses par le froid. Contrainte de subir plusieurs opérations esthétiques, elle explique avoir avoir été victime d’effets secondaires qui l’ont rendu "méconnaissable".

Avec Cindy Crawford, Claudia Schiffer ou encore Naomi Campbell, elle a fait partie d’une génération de mannequins aussi célèbres que des stars de cinéma. Dans les années 1990, le visage de la Canadienne Linda Evangelista était partout, des podiums aux campagnes des plus grandes marques en passant par le clip de "Freedom", le tube mythique de George Michael. 

Celle qui fut autrefois la compagne de l’acteur américain Kyle McLachlan, puis du footballeur français Fabien Barthez, a mis un terme définitif à sa carrière, en 2007, n’effectuant que de rares apparitions publiques. Et si elle dispose d’un compte Instagram, ses abonnés s’inquiétaient de ne pas y voir de nouveaux clichés depuis de nombreux mois.

J'ai été plongée dans un cycle de profonde dépression, de grande tristesse, et d'un immense dégoût de soi- Linda Evangelista

Dans un post publié ce mercredi, Linda Evangelista, 56 ans, brise le silence et dévoile les raisons de son absence. "Aujourd'hui, j'ai fait un grand pas vers tout le mal dont j'ai souffert et que j'ai gardé secret pendant cinq ans", commence-t-elle. "À mes fans qui se demandaient pourquoi ma carrière était au point mort, j'ai en réalité été défigurée par la procédure Zeltiq's CoolSculpting, qui a fait l'exact opposé de ce qu'elle promettait."

Linda Evangelista explique avoir été victime d’un appareil, pourtant approuvé par l’agence de santé américaine, qui promet de détruire les cellules graisseuses du corps ou du visage par le froid. "Cela a développé, au lieu de les réduire, mes cellules graisseuses, ce qui m'a rendue déformée de manière permanente, même après avoir subi deux chirurgies réparatrices douloureuses", constate l’ex-mannequin. "On m'a laissé, comme le disent les médias 'méconnaissable'".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Linda Evangelista (@lindaevangelista)

Suite à l’une de ces opérations, Linda Evangelista raconte avoir développé une hyperplasie adipeuse paradoxale, "un risque dont elle n’a pas été informée avant la procédure", et qui se manifeste par la formation d’une zone de graisse localisée et consolidée. Un effet secondaire qui a, "non seulement, détruit mon gagne-pain, mais qui m’a aussi plongée dans un cycle de profonde dépression, de grande tristesse, et d'un immense dégoût de soi".

La star a donc décidé d’engager une action en justice contre la marque qui commercialise ce traitement. "En déposant plainte, je vais de l’avant pour me débarrasser de ma honte, et rendre publique mon histoire", insiste-t-elle. "Je suis tellement fatiguée de vivre de cette manière. Je voudrais sortir la tête haute, même si je ne retrouverai jamais mon physique d’avant." Depuis la publication de son post, Linda Evangelista a reçu le soutien de nombreuses stars de la mode comme Cindy Crawford, Alessandra Ambrosio, Helena Christensen ou encore le créateur Marc Jacobs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.