"Je suis choquée, peinée et surtout inquiète" : sur LCI, le coup de sang de Muriel Mayette-Holtz, future ex-directrice de la Villa Médicis

CULTURE
DirectLCI
CULTURE - Muriel Mayette-Holtz est la directrice de la prestigieuse Villa Médicis à Rome jusqu'au 16 septembre. Elle ne sera donc pas reconduite à la tête de ce haut-lieu du rayonnement culturel français. Une première dans l'histoire de cette institution. Sur LCI ce samedi, la comédienne ne cache ni sa colère froide ni son inquiétude à l'égard du projet culturel du gouvernement.

Débarquée par Françoise Nyssen, Muriel Mayette-Holtz, directrice sortante de la Villa Médicis, a regretté le "mépris pour le travail accompli" de la part du gouvernement et défendu son bilan à la tête de de l'Académie de France à Rome. Sur LCI ce samedi, à une semaine de la fin de son mandat, Muriel Mayette-Holtz a notamment fait part de ses critiques à l'égard de la politique menée par le gouvernement Macron en matière culturelle : "Au-delà de ma personne, la question c'est de savoir quel est le projet. (...) Ce qui est inquiétant c'est de casser sans vision derrière", a continué celle qui fut également la première femme à diriger la Comédie-Française, de 2006 à 2014.


C'est la première fois que la personne qui occupe ce poste prestigieux et convoité n'est pas reconduit. Il avait été notamment occupé par Frédéric Mitterrand (de 2008 à 2009) puis par le critique d'art Éric de Chassey (de 2009 à 2015). Il y a trois ans, Muriel Mayette-Holtz avait été nommée par la ministre Fleur Pellerin, dans la polémique, en dépit d'une lettre ouverte d'une quarantaine d'artistes qui l'accusaient de ne connaître "aucun des domaines artistiques et intellectuels représentés à la Villa".


Dans le communiqué qui a annoncé la non-reconduite de son mandat, François Nyssen a salué le travail de "Muriel Mayette-Holtz et ses équipes [qui] ont cherché à ouvrir davantage la programmation culturelle de l'Académie de France à Rome à la diversité des expressions artistiques. Dans le cadre de son projet, Muriel Mayette-Holtz a veillé tout particulièrement à valoriser le travail d'artistes femmes." Le nom de la personne qui lui succédera n'a pas encore été communiqué par la ministre de la Culture.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter