Jean Dujardin, Omar Sy, Brad Pitt : Alain Delon se paie les stars de cinéma

Alain Delon au Festival de Cannes en mai 2019, un mois avant son AVC.

ÇA BALANCE - Le comédien qui donne ce jeudi à TV5 Monde sa première interview télévisée depuis son AVC n'a pas été tendre avec les stars françaises et américaines. Morceaux choisis.

Alain Delon est en pleine forme. Deux ans après son AVC, le comédien donne ce jeudi sa première interview télévisée à TV5 Monde. "Je vais bien. J'ai fait deux AVC. Pour le moment, à part marcher avec une canne, je vais très bien", a expliqué l'interprète du Guépard et du Samouraï dans les extraits dévoilés par la chaîne. 

Passionné par l'actualité - il lit la presse tous les jours - Alain Delon a abordé de nombreux sujets avec son ami le journaliste Cyril Viguier à qui il a ouvert les portes de son domaine de Douchy, dans le Loiret : l'euthanasie (il est pour), la politique (il trouve Emmanuel Macron bien trop jeune, mais il adore Joe Biden), ou encore sa passion pour "The Voice" (dont il ne loupe aucun numéro). 

Lire aussi

J'ai l'intention de faire un dernier film. Et après je pourrai partir- Alain Delon

Il s'est aussi exprimé sur le cinéma d'aujourd'hui, et plus précisément sur ceux que les médias considèrent comme ses successeurs. "Vous me paralysez. Je ne vois pas du tout, non. Je n'en connais pas", lance Delon, pour qui aucun comédien ne trouve grâce à ses yeux. Interrogé sur Jean Dujardin, oscarisé pour son rôle dans The Artist, il fait la moue. "Pff... Pardon ?", balance la star qui n'a visiblement pas non plus beaucoup d'estime pour Omar Sy, dont la carrière explose à Hollywood. "Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Il y en a [des héritiers de Delon], mais ce ne sont pas ces deux-là."

S'il aime bien Vincent Cassel ("J'aimais bien son père", précise-t-il à propos de Jean-Pierre Cassel), Brad Pitt et Matt Damon ne l'inspirent pas non plus. "Je ne sais pas, je les connais peu. Et je ne les vois pas comme moi. Je les vois comme ils sont eux : bien".

Alain Delon confirme également qu'il compte tourner un dernier film avant de mourir. "Je serai en activité avant de mourir, parce que j'ai l'intention de faire un dernier film - et pas n'importe quel film. Et après je pourrai partir. Je n'aurai plus rien d'autre à faire", révèle le comédien dont le dernier rôle remonte à Toute ressemblance (2018), le premier film de Michel Denisot. "Il devra être exceptionnel, et mis en scène par un metteur en scène exceptionnel", précise Delon, qui a beaucoup d'estime pour Liza Azuelos, à qui l'on doit LOL et d'un biopic sur Dalida. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

VIDÉO - Reprise du Covid-19 au Royaume-Uni : le relâchement des gestes barrière fait des ravages

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

EN DIRECT - Valneva annonce des résultats "positifs" pour son candidat-vaccin

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.