Johnny Depp et Amber Heard : bientôt les retrouvailles au tribunal ?

Johnny Depp et Amber Heard : bientôt les retrouvailles au tribunal ?

PSYCHODRAME – Après avoir perdu son procès en diffamation contre "The Sun", Johnny Depp attaque son ex-compagne, l'actrice Amber Heard, pour une tribune de 2018 dans le "Washington Post". Les deux stars pourraient se retrouver début 2021 devant un tribunal de Virginie.

Johnny Depp a la rancoeur tenace. Alors qu’il n'a pas renoncé à faire appel du verdict de son procès en diffamation contre le tabloïd anglais The Sun, qui l’avait décrit comme un mari violent durant sa brève union avec Amber Heard, l’acteur américain s’apprête à retrouver le chemin des tribunaux… et son ex-compagne du même coup. Cette fois, c’est aux Etats-Unis que la star de Pirates des Caraïbes entend laver son honneur, suite à une plainte qu’il a déposé en mars 2019 contre la jeune femme après la publication d’une tribune de sa plume parue dans le Washington Post, en décembre 2018.  

 

Dans ce texte coup de poing, Amber Heard se présentait comme une victime de violences conjugales, sans jamais citer celui dont elle a divorcé au printemps 2017. Ce qui n’a pas empêché ce dernier de se reconnaître et de réclamer la bagatelle de 50 millions de dollars pour le préjudice causé à sa carrière. Comme dans la plainte contre The Sun, les avocats de Johnny Depp dénoncent de "fausses accusations". Et affirment que c’est Amber Heard qui était violente durant son mariage avec leur client, jamais l’inverse.  

Le grand déballage, bis ?

The Hollywood Reporter, qui consacre une grande enquête à la descente aux enfers de Johnny Depp, dresse les grandes lignes de ce procès qui devrait se dérouler courant 2021 devant un tribunal de Virginie, l’État américain où est imprimé le Washington Post, propriété du milliardaire Jeff Bezos. Lors du procès devant la Haute Cour de Londres, les avocats de l’acteur avaient dévoilé des détails sordides de son mariage. Entendue comme témoin par les avocats de The Sun, Amber Heard avait décrit de nombreuses scènes d’agressions, verbales et sexuelles. Lorsqu'elle n'avait pas été contrainte de s’expliquer sur la présence de d’excréments dans le lit conjugal, photos à l’appui…

Lire aussi

Cette fois, c’est la jeune femme qui est directement visée par la plainte en diffamation de son ancien mari. Et le système judiciaire américain joue en sa faveur puisque dans ce genre d’affaire, c’est au plaignant de prouver qu’il est la cible de l’article dont il dénonce le contenu. The Hollywood Reporter affirme également qu’il pourrait être contraint de produire le contenu de ses communications avec ses ex-compagnes, afin de prouver qu’il n’est pas un homme violent. 

Parmi elles, Lori Anne Allison, sa première épouse. Vanessa Paradis, la mère de ses deux enfants, Lily Rose et Jack. Mais aussi plusieurs comédiennes de premier plan avec lesquelles il aurait entretenu une liaison… Un grand déballage qui fait d'ores et déjà trembler à Hollywood, où Johnny Depp est désormais présenté comme un personnage "radioactif", après avoir été l'un des champions du box-office pendant près de 20 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

EN DIRECT - "Muslim Ban", accord de Paris, plan pour l'économie : Biden prépare des premiers jours explosifs

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

Lire et commenter