"Johnny, c'est à la vie à la mort" : les fans du rockeur lui rendent hommage à St-Barthélemy trois ans après sa mort

"Johnny, c'est à la vie à la mort" : les fans du rockeur lui rendent hommage à St-Barthélemy trois ans après sa mort

ÉMOTION - Les fidèles du Taulier se sont envolés à Saint-Barthélemy pour saluer une nouvelle fois leur icône. Trois ans après la mort du rockeur, ses fans n'ont pas hésité à braver les interdictions de déplacement, pour le plus grand plaisir de Laeticia Hallyday.

"Toute la musique que j'aime". La voix du rockeur résonne sur une petite enceinte. Personne ne chante mais certains se consolent en tapant dans leurs mains. Autour de la tombe recouverte de fleurs de Johnny Hallyday, l'heure est au recueillement. Une centaine de fidèles - aux cheveux plutôt grisonnants - ont choisi de faire le déplacement jusqu'à Saint-Barthélémy où leur idole est enterrée. L'objectif ? Lui rendre hommage une nouvelle fois trois ans après sa mort. L'ambiance est plutôt intimiste et décontractée : les fans portent tous des chemisettes à col ouvert laissant entrevoir parfois une croix autour du cou. Certains ont voulu se démarquer en arborant des masques noirs à l'effigie de la rockstar. 

Toute l'info sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Trois ans après la mort du chanteur, la douleur reste vive pour ses fans, qui se sentent orphelins. Comme à chaque fois, ils sont une poignée à participer à la veillée organisée par la femme du chanteur, Laeticia Hallyday. Entourée de ses deux filles, Jade et Joy, la veuve habillée d'une robe blanche en dentelle constate avec émotion que son mari n'a pas été oublié. "C'est un cri d'amour, c'est très émouvant", déclare-t-elle. Pour rendre hommage à son mari, amoureux des belles bécanes, une dizaine de fans ont fait rugir leurs motos toutes flanquées du logo orange et noir Harley Davidson. Bien rangés en ligne, les bikers ont organisé un petit défilé autour du cimetière. L'occasion aussi de faire le show devant Laeticia. 

S'il avait fallu qu'on paie 200 euros d'amende, on aurait payé !- Un fan de Johnny Hallyday

Toute la semaine, les amoureux du rockeur ont rendu hommage à leur icône. L'un des passages obligés de ce pèlerinage improvisé reste la tombe en marbre blanc de Johnny, où l'on peut voir écrire le mot "Love" avec des fleurs colorées et des bougies. Le rockeur est d'ailleurs l'une des rares stars au monde à avoir une sépulture entretenue quotidiennement.

Être présent à Saint-Barthélemy, voilà un soulagement pour les fans. Avec la crise sanitaire, certains craignaient de manquer ce rendez-vous crucial. "Il y a encore un mois, on se demandait si l'on pouvait être présent. Pour moi, c'est un privilège d'être là aujourd'hui", déclare l'un des fans du Taulier, décédé à 74 ans. Vêtu d'une chemise blanche, il tient un cadre à la main qu'il s'apprête à déposer sur la sépulture.  

Mais qu'en est-il des restrictions de déplacement en vigueur ? En voyageant à Saint-Barthélemy, les amoureux du rockeur n'ont pas peur de s'exposer à une lourde contravention. "S'il avait fallu qu'on paie 200 euros d'amende, on aurait payé 200 euros d'amende", lâche un homme. Ce fan arbore un style plutôt répandu chez les fidèles de Johnny : cheveux mi-longs grisonnants et tatouages sur les avant-bras.

Un recueillement dans le respect

Si les admirateurs du "Jo" ont parcouru des milliers de kilomètres pour rendre hommage à leur coqueluche, ils conservent la distance nécessaire avec la famille. C'est quelques mètres derrière Laeticia Hallyday que les fans renouvellent leurs adieux au chanteur. Pas question de gêner la femme du rockeur ou bien de s'approcher de trop près de la tombe de leur Dieu. 

Lire aussi

À moins d'y être invité, comme le fera, quelques minutes plus tard, Laeticia en leur offrant un petit verre de rhum et une bougie. "J’ai beaucoup de gratitude pour les personnes qui sont venues, j’espère qu’elles ont trouvé la paix et qu’elles vont repartir habités par ce lieu qui n’est pas ordinaire", commente-t-elle le cœur sur la main. Pour les fans de l'enfant terrible du rock français, leur histoire d'amour n'est pas prête de se finir. Comme le dit une jeune femme, "c'est à la vie à la mort". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid : seul le Pas-de-Calais confiné le week-end, pas l'Ile-de-France ni Paris

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Lire et commenter