"Kaamelott" et "OSS 117" redonnent des couleurs aux salles de cinéma malgré le pass sanitaire

"Kaamelott" et "OSS 117" redonnent des couleurs aux salles de cinéma malgré le pass sanitaire

FRENCH TOUCH – Si la fréquentation des salles obscures est en baisse, les spectateurs ne boudent pas les deux comédies françaises, actuellement à l’affiche. À elles deux, elles ont déjà séduit près de 2 millions de spectateurs.

Ils résistent aussi vaillamment que les habitants du Royaume de Logres. Et avec autant d’assurance qu’Hubert Bonisseur de La Bath. Deux films français tirent leur épingle du jeu dans un contexte très difficile pour les salles de cinéma depuis la mise en place du pass sanitaire. Leur point commun ? Le rire. Kaamelott et OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire survolent un box-office boudé par un public encore non-vacciné ou sans envie de se frotter aux tests PCR.

Jean Dujardin fait presque aussi bien en une journée que Dwayne Johnson en une semaine

Ils sont plus de 1,5 million en deux semaines à avoir ri devant le film d’Alexandre Astier, qui a réalisé le meilleur démarrage de l’année pour un film français. La suite sur grand écran de la série culte Kaamelott occupe toujours la première place du box-office avec 517.930 entrées en deuxième semaine. Le troisième volet d’OSS 117, réalisé par Nicolas Bedos, entame lui aussi une jolie carrière avec 210.052 billets vendus pour sa première journée d’exploitation mercredi 4 août, dont 59.282 lors de séances en avant-première. L’espion incarné par Jean Dujardin n’avait jamais fait aussi bien au cinéma.

Un score d’autant plus impressionnant qu’il égale presque en 24 heures les résultats obtenus en une semaine par deux blockbusters américains. Jungle Cruise, l’aventure familiale Disney avec Dwayne Johnson et Emily Blunt, a séduit 284.661 spectateurs depuis sa sortie le 28 juillet. L’explosif The Suicide Squad, nouveau chapitre sanglant sur les super-vilains de l’univers DC, suit juste derrière avec 256.516 curieux. Le pass sanitaire semble avoir fait caler un autre film à gros budget venu des États-Unis. Après un démarrage record avec 1.015.247 billets écoulés la semaine de sa sortie, c’est la panne sèche pour Fast and Furious 9 qui a perdu 81% de sa fréquentation en deuxième semaine. Il n’affichait plus que 172.152 nouvelles entrées pour sa troisième semaine en salles. 

Lire aussi

Titane, la Palme d’or de Julia Ducournau, s’approche, elle, des 200.000 entrées. Mais aurait pu faire beaucoup mieux sans le pass sanitaire, selon son producteur. "Le pass sanitaire empêche le cinéma de se déployer", affirmait sur LCI la semaine dernière Jean-Christophe Reymond, dénonçant "une énorme incohérence et injustice" dans l'application de ce sésame. "Le public n’a pas compris lui-même comment ça fonctionnait", poursuit-il, racontant avoir lui-même rencontré "des gens venus avec des tests PCR de trois jours qui n’ont pas pu rentrer alors qu’on est dans une salle fermée avec des masques". "C’est quelque chose d’incompréhensible et pas clair", insiste-t-il, se demandant si le gouvernement n'aurait pas mieux fait de remettre l'industrie à l'arrêt. Et d’affirmer : "Dans ces cas-là, on aurait presque préféré que les cinémas soient fermés et que le film puisse ressortir dans des bonnes conditions".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Emmanuel Macron l'inaugure ce lundi : à quoi sert la nouvelle académie de l'OMS, dirigée par Agnès Buzyn ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.