Richard Berry accusé d'inceste : ce que contient la plainte de sa fille Coline

Richard Berry accusé d'inceste : ce que contient la plainte de sa fille Coline

JUSTICE - "Le Monde" publie une enquête détaillée sur les accusations d’inceste de Coline Berry à l’encontre de son père, l’acteur Richard Berry. Le quotidien y dévoile des extraits de la plainte qu’elle a déposée le 25 janvier au parquet de Paris.

"Entre le père et la fille, deux versions irréconciliables", écrivent les journalistes du Monde Yann Bouchez et Lorraine de Foucher dans une longue enquête consacrée aux accusations d’inceste de Coline Berry contre son père Richard, star du cinéma français depuis quatre décennies. 

Réagissant à un article du Point, l’acteur et réalisateur de 70 ans avait publié mardi soir sur Instagram un communiqué dans lequel il qualifiait ces accusations "d’immondes" et de "mensonges". Mercredi, sa fille aînée, âgée de 45 ans, lui a répondu sur le même réseau dans une longue lettre où elle réitère ses propos, affirmant avoir "dû participer à des jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires".

Toute l'info sur

Inceste : la parole se libère

Plus tôt dans la journée, le parquet de Paris avait confirmé qu’une enquête, confiée à la Brigade de protection des mineurs, avait été ouverte le 25 janvier dernier après un dépôt de plainte de Coline Berry pour "des faits de viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans par ascendant et corruption de mineur".

Quand le couple avait la garde des enfants en fin de semaine, il leur serait arrivé, le matin après leurs ébats, de convier ceux-ci dans la chambre parentale pour des jeux sexuels- Extrait de la plainte déposée par Coline Berry

Le Monde a pu consulter cette plainte relatant des faits qui seraient produits à l’époque où Richard Berry partageait la vie de la chanteuse américaine Jeane Manson. Les deux artistes ont été mariés de 1984 à 1986 mais Coline Berry ne fournit pas de date. À l’époque, elle vit en résidence alternée avec l’acteur et sa mère, la comédienne Catherine Hiegel. S., la fille de Jeane Manson, est également présente au domicile du couple.

"Il me montrait comment son sexe pouvait bouger"

"Quand le couple avait la garde des enfants en fin de semaine, il leur serait arrivé, le matin après leurs ébats, de convier ceux-ci dans la chambre parentale pour des jeux sexuels", est-il écrit dans la plainte. "Le père de la plaignante lui aurait alors proposé de jouer à l’orchestre avec ses organes sexuels et ceux de sa partenaire (pénis, seins), les deux adultes étant nus (…) Mme Coline Berry aurait donc été contrainte d’apposer sa bouche sur le sexe de M. Berry, le tout en présence de l’autre enfant, et de manière répétée."

"Il me montrait comment son sexe pouvait bouger", explique par ailleurs Coline Berry. "Évidemment j’étais petite, je me disais : ‘Ah, il peut faire bouger son sexe’. Plus tard, j’ai compris que quand un sexe d’homme bouge, c’est qu’il est en érection". Ce jeu d’orchestre, elle le dit l’avoir vécu "des dizaines de fois", entre ses 6 et 10 ans. Au cours de cette période, Coline refusera de voir son père pendant plus d’un an.

Rencontré par les journalistes, Richard Berry justifie ce refus par les relations conflictuelles qu’il avait à l’époque avec Catherine Hiegel. L’acteur reconnaît toutefois s’être rendu coupable de violences physiques, contre elle et Jeane Manson. Mais il nie catégoriquement les accusations d’inceste.

Lire aussi

Par le biais de son avocat, Jeane Manson a elle aussi démenti les scènes décrites dans la plainte. S., la fille de la chanteuse a répondu n’avoir "rien à dire à ce sujet, car il ne me concerne pas". Six jours plus tôt, elle avait toutefois envoyé un texto à Coline Berry l'assurant de son soutien. Puis deux jours après l’entretien de l’acteur avec "Le Monde", elle a renvoyé un message au quotidien indiquant n’avoir "jamais vu Richard Berry avoir des gestes déplacés envers sa fille Coline."

Le Monde a également pu recueillir les témoignages de la cousine de la plaignante, la comédienne Marilou Berry, et de ses anciens compagnons, le directeur de la photographie Mathieu Petit et le producteur Romain Rojtman, qui lui apportent tous leur soutien. Le quotidien indique par ailleurs que Coline Berry doit être auditionnée par le Brigade des mineurs le 9 février prochain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REPLAY – Revoyez l’interview de Nicolas Sarkozy au JT du 20h de TF1

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Nouveau record de décès du Covid en 24h au Brésil : 1.910 morts

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

VIDÉO - Nicolas Sarkozy sur TF1 : "Je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe"

Lire et commenter