Dany Boon dans "Sept à Huit" : "Je revendique ma mixité"

DirectLCI
CONFIDENCES - L’acteur, à l'affiche de "Radin !" qui sortira le 28 septembre, évoque son nouveau rôle, mais pas seulement. Dans "Sept à Huit" ce dimanche 11 septembre, il revient aussi sur les dérives communautaires et les moments difficiles qu’il a connus au cours de sa vie.
Quand on a été pauvre longtemps, on le reste Dany Boon

L’acteur commence par se confier sur les difficultés financières qu’il a connues durant sa jeunesse. Il raconte même avoir développé une angoisse, quand arrivait le moment de payer par carte bancaire, de peur qu’elle soit refusée. 

Cette mésaventure lui était en effet déjà arrivée, lors d’une soirée au restaurant, où il avait invité des amis. 

Aujourd’hui, Dany Boon se sent plus "un ancien pauvre qu’un nouveau riche". 

En vidéo

Dany Boon : "Quand on a été pauvre longtemps, on le reste"

Je faisais du mime automate dans la rue pour gagner ma vie Dany Boon

A cette époque, le salaire de Dany Boon se composait d’un grand nombre de petites pièces, données par des passants le croisant dans la rue. Il livre alors une anecdote au journaliste : "Quand j’allais à la boulangerie, je payais ma baguette avec des petites pièces et un jour il manquait 10 centimes".  La boulangère lui aurait alors dit : 'Ça va aller, dégagez', en lui jetant la baguette. Des moments difficiles qui ont marqué l’artiste.  Malgré cela, Dany Boon a toujours été une personne dépensière, même quand il n’avait pas d’argent.

En vidéo

Dany Boon : "Je faisais du mime automate dans la rue pour gagner ma vie"

Ma mère m’a donné les économies de toute sa vieDany Boon

Dans cet entretien, l’acteur explique que c’est grâce au soutien et à l’amour de sa mère qu’il a continué d’avancer. 

Aujourd’hui encore, c'est elle qui le protège et qui va même jusqu’à exiger des membres de sa famille qu’ils payent leurs places pour le spectacle de son fils, et ainsi, contribuer à sa réussite. 

En vidéo

Dany Boon : "Ma mère m'a donné les économies de toute sa vie et j'ai tout dépensé en 3 mois"

Je suis ravi de la mixité que je représente et je la revendiqueDany Boon

Sur la question de l’identité en France, Dany Boon est clair. Lui qui a grandi avec un père kabyle et une mère catholique, a choisi de se convertir au judaïsme par amour pour sa femme. Un modèle d'ouverture d'esprit et de mixité.  

Il admet même être affligé par le contexte actuel : "J’ai grandi dans les années 80 et je pensais que le XXIe siècle serait un siècle de lumière, d’ouverture, et pas d’obscurantisme".  Malgré tout, Dany Boon souhaite rester optimiste et espère que ses enfants grandiront dans une société apaisée. 

En vidéo

Dany Boon : "Je suis ravi de la mixité que je représente"

C’est plus facile de faire pleurer et plus important de faire rireDany Boon

Moment crucial. Le point de départ de sa carrière d’humoriste. Sa mère allait très mal et malgré cela, il a réussi à la faire rire. C’est à cet instant que le comédien a réalisé qu’elle était son ambition professionnelle. 

De plus, Dany Boon admet avoir un physique qui fait rire et surtout, il a ce don, qui permet de donner le sourire à tous ceux qu’il croise sur son chemin. 

En vidéo

Dany Boon : "C'est plus facile de faire pleurer et c'est plus important de faire rire"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à huit

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter