La comédienne Caroline Cellier est morte à l’âge de 75 ans

Caroline Cellier dans "L'année des méduses" (1984)

DISPARITION - Figure du théâtre et du cinéma français, l'actrice est décédée à l’âge de 75 ans, a annoncé son fils Nicolas ce mercredi. Récompensée aux César pour son rôle dans "L’année des méduses", elle avait été la compagne de l’acteur Jean Poiret.

Elle avait mené une riche carrière, sur les planches comme à l’écran. La comédienne Caroline Cellier est morte ce mercredi à Paris à l’âge de 75 ans. C’est Nicolas Poiret, le fils unique qu'elle avait eu avec l'acteur Jean Poiret, qui l’a annoncé ce mercredi dans un message posté sur Facebook. "Aujourd'hui, on se quitte pour quelques minutes mais tu auras été et tu resteras éternellement ma force, mes fous rires, mes angoisses, ma dérision, mes coups de sang, ma chevalière des injustices, ma détectrice d'hypocrisie, ma lune, ma Moune, ma mère, ma bataille !" écrit-il.  Son entourage indique à l'AFP qu'elle est décédée des suites d'une longue maladie.

 

Fille d’un garagiste de Montpellier, Caroline Cellier était entrée au cours Simon en 1963. Deux ans plus tard, elle joue son premier rôle au cinéma dans La Tête du client aux côtés de Francis Blanche, Michel Serrault et Jean Poiret. Elle tourne ensuite chez Claude Lelouch (La vie, l’amour, la mort), Claude Chabrol (Que la bête meure) ou encore Edouard Molinaro (L’Emmerdeur).

Un César en 1985

C’est dans les années 1980 qu’elle connaît la consécration auprès du grand public. Compagne de Patrick Dewaere dans Mille milliards de dollars, le thriller de Henri Verneuil, elle joue dans des succès populaires comme Surprise Party de Roger Vadim ou P’tit con de Gérard Lauzier. En 1985, elle est récompensée par un César pour son rôle de quadra sulfureuse dans L’année des méduses de Christopher Frank, face à Bernard Giraudeau et Valérie Kaprisky.

La même année, elle tourne avec Jean Poiret dans Poulet au Vinaigre, l’un des plus grands succès de Claude Chabrol. En couple depuis longues années, ils se marient en 1989, trois ans avant la mort du comédien des suites d’une crise cardiaque en mars 1992. Peu avant sa mort, Jean Poiret avait dirigé Caroline Cellier dans l'adaptation du roman d'Alexandre Jardin, Le Zèbre.

Caroline Cellier poursuit sa carrière entre cinéma et théâtre. En 1996, elle est au générique de Hommes, femmes mode d’emploi de Claude Lelouch, puis l’année suivante de Didier d’Alain Chabat en 1997, elle est nommée en 1999 pour le Molière de la meilleure comédienne pour Un tramway nommé Désir. Elle avait tenu son dernier rôle sur grand écran dans Thelma, Louise et Chantal de Benoît Pétré, en 2010.

>> Et aussi dans l'actu ciné

Sorti avant le reconfinement, Adieu les cons était l'un des grands succès en salles de l'automne. Son acteur et réalisateur Albert Dupontel s'était confié dans notre podcast "Le cinéma, c'est la vie en mieux"...

>> Pour télécharger cet épisode sur ApplePodcasts, c'est ici

>> Pour l'écouter sur Spotify, c'est ici

>> Pour l'écouter sur Deezer, c'est ici

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

EN DIRECT - Vaccination : 1 million de rendez-vous pris, selon Jean Castex

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Lire et commenter