"La honte" : Lucie Lucas charge Emmanuel Macron et le gouvernement

"La honte" : Lucie Lucas charge Emmanuel Macron et le gouvernement

COUP DE GUEULE - La comédienne de "Clem" dénonce le sabotage des propositions de la convention citoyenne pour le climat par les lobbies industriels et le gouvernement.

Lucie Lucas est en colère. La comédienne de Clem s'en est pris à Emmanuel Macron sur son compte Instagram. La jeune femme engagée pour la défense de l'environnement a fustigé l'inaction climatique du président de la République. Ce dernier, qui avait fait de l'écologie l'une des grandes causes de son quinquennat, avait mandaté une convention citoyenne pour imaginer une série de 149 mesures destinées à réduire d'au moins 40% les émissions de gaz à effet de serre de la France. 

Seul souci : nombreuses des idées proposées ont été refusées ou modifiées. Une honte pour Lucie Lucas qui a relayé en story le post de Marie Chureau, une activiste pour une justice écologique et sociale chez Youth for Climate. L'actrice qui avait posé nue pour défendre l’agriculture bio dénonce le “sabotage des propositions de la convention citoyenne pour le climat par les lobbies industriels et le gouvernement”. 

Lire aussi

Sur les 149 propositions formulées en juin 2020 : “26 seulement sont conformes, 10 ne sont pas évoquées, 113 sont amoindries ou abandonnées (+ de 80 %)”, révèle le post. “La honte ! Greenwasher comme un ouf", a réagi la comédienne candidate aux élections régionales en Bretagne, dans un texte collé sur la photo d'Emmanuel Macron.  

"Les gens disent : 'Quand tout s'effondrera'... mais tout s'effondre déjà. Cet épisode de Covid, ce n'est qu'un début. Le permafrost est en train de fondre, donc on va se retrouver avec des virus vieux de millions d'années, auxquels on n'est pas du tout préparés", nous confiait en avril dernier Lucie Lucas qui poursuit, plus que jamais, son combat pour tenter de sauver la planète.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une voiture percute une terrasse de bar à Paris : un mort, six blessés 

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : "Il n'y a aucun regret. Il y a cette médaille, c'est ce que je retiens", affirme Riner

Le ministre Alain Griset est convoqué au tribunal pour omission de déclaration de patrimoine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.