Elizabeth II s'adresse au Parlement pour son premier engagement depuis la mort de Philip

Elizabeth II s'adresse au Parlement pour son premier engagement depuis la mort de Philip

BACK TO WORK – Près d’un mois après les funérailles de son époux, la reine d’Angleterre a repris ses activités et a ouvert la session parlementaire ce mardi 11 mai.

Elle avait déjà organisé une première cérémonie en l’honneur de son ancien Lord-chambellan, le plus haut fonctionnaire de la cour, quelques jours après le décès du prince Philip. Mais elle n’avait pas encore quitté Windsor. Elizabeth II a rejoint Londres pour son premier engagement majeur depuis les funérailles de son époux.

Direction le palais de Westminster où la souveraine a, comme le veut la tradition, ouvert la session parlementaire ce mardi 11 mai. Sans couronne ni masque mais avec un chapeau couleur lavande, la reine d’Angleterre était accompagnée de son fils le prince Charles et sa belle-fille Camilla.

C’est seule qu’elle a pris place sur son trône installé sous les ors de la Chambre des Lords, celui où prenait place le duc d’Édimbourg ayant été déplacé. Son adresse au Parlement est l’occasion pour elle de communiquer des propositions discuter avec son Premier ministre. "La priorité de mon gouvernement est d'assurer le redressement national après la pandémie pour rendre le Royaume-Uni plus fort, plus sain et plus prospère qu'avant", a-t-elle déclaré.

Lire aussi

"Pour y parvenir, mon gouvernement renforcera les opportunités à travers tout le Royaume-Uni, en soutenant l'emploi, les entreprises et la croissance économique", a-t-elle ajouté devant une assemblée plus parsemée qu’à l’habitude. Sur les 600 parlementaires régulièrement conviés, seuls quelques dizaines d’entre eux ont été autorisés à assister à la prise de parole de leur reine. À condition de porter un masque et d'avoir présenté un test Covid négatif.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : 10.386 personnes hospitalisées, dont 1655 en soins intensifs

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

EN DIRECT - Régionales : "Râler c'est bien mais à un moment donné, il faut aller voter", dénonce Jordan Bardella

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.