"La tyrannie de la bêtise nous envahit" : Elie Semoun choqué par le retrait de sa vidéo de vœux par Instagram

"La tyrannie de la bêtise nous envahit" : Elie Semoun choqué par le retrait de sa vidéo de vœux par Instagram

MALAISE - Dans une vidéo postée le 2 janvier sur Instagram, Elie Semoun présentait ses vœux à ses abonnés. Un message au second degré que le réseau social a retiré à deux reprises, provoquant la colère de l’humoriste.

Elie Semoun ne rigole plus. Dans un message posté ce mercredi sur ses réseaux sociaux, l’humoriste français dénonce le retrait pas Instagram d’une vidéo dans laquelle il présentait ses vœux avec le second degré qu’on lui connait. Son idée ? S'excuser à l’avance pour toutes les blagues qui pourraient choquer les internautes au cours des 12 prochains mois.  

 

"Je voulais m’excuser auprès de la communauté portugaise. Je voulais aussi m’excuser auprès de la communauté noire, musulmane et juive", lance-t-il en préambule de cette séquence postée le 2 janvier. "J’ai dérapé. J’ai pas fait attention à ce que j’ai écrit. J’ai pas voulu manquer de respect, rien du tout. Je suis désolé. Là mon humour, c’est parti trop loin. Voilà. Si je dérape en 2021, ben au moins je suis blindé, je suis sécurisé. Y a pas de problème, je me suis excusé à l’avance. Allez, salut les pédés ! Oh pardon. Je m’excuse auprès de la communauté homosexuelle." 

Suite à la publication de cette vidéo, Elie Semoun a reçu une notification d’Instagram lui indiquant que son contenu "va à l’encontre des règles de la communauté", le réseau précisant avoir pris la décision de le retirer "pour cause de discours ou symboles haineux". Une décision incompréhensible pour l’humoriste, qui a reposté une seconde fois la vidéo, pour le même résultat. D’où sa colère, dans ce message posté en story sur Instagram et sur Twitter, qui héberge toujours la vidéo en question...

Je ne comprends rien à cette époque de coincés et de psychorigides et de crétins qui prennent tout au premier degré- Elie Semoun

"Ça fait deux fois que Instagram me retire ma vidéo. C’est bien la première fois, moi qui ai fait des sketches sur les homos, les handicapés, les pédophiles, la mort, les djihadistes, l’hôpital, les vieux, les juifs, les arabes, les Portugais et que sais-je encore, qu’on me censure pour une vidéo ou justement je me moque du ridicule et du pathétique de devoir s’excuser pour ça !", plaide-t-il. "Je ne comprends rien à cette époque de coincés et de psychorigides et de crétins qui prennent tout au premier degré. La tyrannie de la bêtise nous envahit. Je vais continuer à faire ce que j’ai toujours fait : de l’humour non formaté."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.