"Le jeu de la dame" : la championne d'échecs de Netflix s’offre un record

"Le jeu de la dame" : la championne d'échecs de Netflix s’offre un record

PHÉNOMÈNE – Succès surprise sur Netflix, "Le jeu de la dame" est la minisérie la plus regardée en un mois dans l’histoire de la plateforme de streaming, caracolant en tête dans de nombreux pays.

Personne ne l’avait vu venir. Lorsque Le jeu la dame a débarqué le 23 octobre dernier sur Netflix, difficile d’imaginer qu’une série consacrée à une championne d’échecs allait devenir un véritable phénomène. Et pourtant... Cette adaptation en sept épisodes du roman éponyme de Walter Tevis (The Queen’s Gambit en VO), paru en 1983, s’est classée en quelques jours en tête des programmes les plus regardés sur la plateforme, à la faveur d’un bouche-à-oreille dithyrambique, notamment sur les réseaux sociaux.

N°1 dans 63 pays dont la France

Portée par l’interprétation de l’actrice Anya Taylor-Joy, irrésistible dans la peau - et les costumes vintage - de Beth Harmon, Le jeu de la dame vient même de s’offrir un joli record. D’après les chiffres communiqués par Netflix, 62 millions de ses abonnés en ont regardé au moins quelques minutes au cours de ses quatre premières semaines de diffusion, du jamais vu pour une minisérie de fiction. 

Dans le détail, la série s’est classée dans le top 10 des meilleures audiences des 92 pays où Netflix est disponible. Et à la première place dans 63 d’entre eux, dont la France.

"Je suis à la fois ravi et épaté par l’accueil du public. Ça va totalement au-delà de tout ce que nous avions pu imaginer", a réagi auprès de The Hollywood Reporter Scott Frank, l'heureux showrunner, réalisateur et scénariste de la fiction. "Au nom de mes camarades producteurs, de tous les comédiens et de toute l’équipe technique, je veux dire que nous sommes reconnaissants que tant de personnes aient pris le temps de regarder notre série."

Lire aussi

Sauf immense rebondissement, Le jeu de la dame ne devrait pas avoir de deuxième saison, la fin du 7e épisode correspondant à la fin du livre de Walter Tevis. Dans une interview accordée au magazine Town & Country, Anya Taylor-Joy avoue qu’elle ne serait pas opposée à une suite. "Le reste de sa vie sera sans doute une aventure", avoue-t-elle. "Mais dans cette quête qu’elle mène pour trouver une forme de paix et être heureuse avec elle-même, je crois que les choses se terminent bien."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Covid-19 : des chiffres "effroyables" au Royaume-Uni, Johnson met en cause le nouveau variant

EN DIRECT - Justin Trudeau sera le premier dirigeant étranger avec lequel Joe Biden va s'entretenir

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter