Le magazine Lui ne sera pas mis en vente

Le magazine Lui ne sera pas mis en vente

DirectLCI
RUMEURS - Le magazine Lui ne sera pas mis aux enchères. Contrairement aux rumeurs, Jean-Yves Le Fur ne vendra pas ses parts pour régler des travaux impayés dans son appartement parisien.

Lui ne sera pas vendu aux enchères. Depuis hier soir, des rumeurs révélaient que le magazine serait mis en vente car l'homme d'affaires Jean-Yves Le Fur avait des travaux impayés dans son appartement parisien. Ce dernier devait ainsi vendre ses parts pour régler ses dus. Le propriétaire du magazine a cependant nié ses bruits de couloir.

"C'est totalement ridicule. C'est une histoire de travaux personnels dont je contestais le règlement. J'ai perdu en appel et j'ai réglé ce matin les 67.000 euros que je devais. Il n'y a donc plus d'affaire", a-t-il expliqué au Figaro . "Nos ventes seront certifiées à partir de mai. La diffusion France payée de Lui tourne autour de 150.000 exemplaires, dont les trois quarts en kiosque", a précisé Jean-Yves Le Fur, qui détient, depuis juin 2013, 50% des parts du média.

Une affaire qui remonte à 2007

Avant de fonder, le 15 avril 2013 avec l'écrivain Frédéric Beigbeder, la société Lui dont il détenait 70% des parts, Jean-Yves Le Fur avait fait procéder en 2007 à d'importants travaux d'aménagement de son appartement parisien, selon le jugement rendu le 21 janvier 2011 par le TGI de Paris. Il avait été assigné en justice, une première fois en 2008 par les architectes, puis en 2009 par l'entrepreneur, la société Atlante Construction. Tous deux réclamaient le règlement de leurs honoraires, soit 11.349 et 67.588 euros, respectivement.

De son côté, M. Le Fur avait fait part de "réserves", notamment sur le retard au moment de la réception des travaux. C'est la raison pour laquelle il refusait de payer à l'époque, selon le jugement qui l'a condamné à payer. En février, les architectes avaient obtenu le paiement de leurs honoraires augmentés de divers frais et intérêts, soit 18.327 euros, après avoir fait saisir une première fois par un huissier les parts de M. Le Fur dans le magazine Lui pour les mettre aux enchères. Une nouvelle fois, le 19 mars 2014, l'entrepreneur a procédé de la même façon pour un montant total de 86.294 euros. 

Plus d'articles