Le pré aux clercs, un opéra-comique qui parle aussi des menus à la cantine

CULTURE

Le "Pré aux clercs", un opéra-comique de Ferdinand Hérold, reste encore aujourd'hui une oeuvre moderne qui évoque le problème des guerres de religions et des menus à la cantine. "On ne mangeait pas de poulet le vendredi sinon on se faisait traiter de protestant", explique Eric Ruf, metteur en scène administrateur général de la Comédie Française.
Lire et commenter