Les Rolling Stones ne comptent pas s’arrêter après la mort de Charlie Watts

Les Rolling Stones en 2002 à New York.

INOXYDABLES – Les fans encore sous le choc de la disparition du batteur Charlie Watts, les Rolling Stones remonteront sur scène le 26 septembre prochain aux États-Unis. Et tout laisse penser qu'ils poursuivront leur carrière au-delà, alors qu'un nouvel album est toujours en préparation.

La planète rock pleure l’un de ses héros. Charlie Watts, le batteur des Rolling Stones, est décédé ce mardi à l’âge de 80, une disparition qui a bouleversé les fans du groupe, anonymes comme célèbres à l’image des ex-Beatles Paul McCartney et Ringo Starr, de Sir Elton John ou encore Brian Wilson des Beach Boys…

De l’avis général, ce musicien aussi discret qu’élégant était une pièce indispensable de la formation qu’il avait rejoint en 1963, peu après sa naissance à Londres. Depuis le départ du bassiste Bill Wyman en 1993, il était avec Mick Jagger et Keith Richards l’un des trois "historiques" des Stones encore en exercice, le guitariste Ronnie Wood ne les ayant rejoint qu’en 1974. 

La mort de Charlie Watts intervient au moment où le groupe s’apprêtait à reprendre la route avec le "No Filter Tour", entamé en septembre 2017 et dont les dernières dates aux États-Unis avaient été repoussées en raison de l’apparition de la pandémie de Covid-19.

Steve Jordan, le successeur

Début août, les Rolling Stones avaient annoncé leur intention de se produire sans leur illustre batteur, affaibli par une opération chirurgicale, et son remplacement par Steve Jordan, 64 ans, un vieil ami du groupe qui a joué avec Stevie Wonder, Joe Cocker ou encore John Mayer et qui fut membre du projet solo de Keith Richards, les X-pensive Winos.

En vidéo

Décès de Charlie Watts : l'hommage des fans à Marseille

Si les membres survivants des Stones n’ont pas encore communiqué officiellement sur la reprise de leurs activités, la presse britannique laisse entendre qu’ils n’ont pas du tout l’intention de raccrocher les guitares, au contraire. Et qu’ils remonteront sur scène dès le 26 septembre prochain à Saint-Louis, dans le Missouri.

"Le groupe veut faire de ce concert une célébration de la vie de Charlie", indique un proche au tabloïd The Sun. "Il était comme un frère pour eux et ils savent qu’il aurait détesté qu’ils annulent des dates à cause de lui. Charlie leur avait donné sa bénédiction pour qu’ils continuent à tourner après son opération. Et ils vont honorer son souhait."

Lire aussi

Si 12 autres concerts sont prévus aux États-Unis jusqu’au 20 novembre prochain, les Rolling Stones prolongeront-ils au-delà l’aventure ? Rien, pour l’heure, ne permet de penser le contraire. En avril dernier, Mick Jagger confiait à l’animateur britannique Zane Lowe qu’un nouvel opus était en préparation. "Je ne veux pas que ça soit un bon album, je veux qu'il soit génial", assurait-il.

Les Rolling Stones n’ont pas publié d’album studio depuis Blue & Lonesome, un disque de reprises sorti en 2016. Ils ont ensuite enregistré le titre inédit Living in a ghost town, enregistré en 2019 et publié en avril 2020, Mick Jagger s’inspirant du premier confinement pour en écrire les paroles. Le dernier avec Charlie Watts.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.