Lily-Rose Depp privée de "l’insouciance de l’adolescence"

CULTURE
CONFESSIONS – Lily-Rose Depp sera prochainement à l’affiche de "Planétarium" avec Nathalie Portman. A cette occasion, la fille de Vanessa Paradis et de Johnny Depp s’est confiée sur ses choix de vie.

Elle est loin d’être une adolescente comme les autres. Lily-Rose Depp s’est confiée lundi 29 août à Madame Figaro pour évoquer, en compagnie de Nathalie Portman, Planétarium, réalisé par Rebecca Zlotowski. Elles y jouent les rôles de deux sœurs, des médiums américaines parties en tournée européenne à la fin des années 1930 et engagées pour tourner un film à Paris. 

Après Yoga Hosers, la carrière de la fille de Vanessa Paradis et de Johnny Depp est donc bel et bien lancée avec ce nouveau film, qui sortira en France le 16 novembre. Mais se lancer dans ce métier n'a pas pu se faire sans concessions. "A travers eux [ses parents], j’ai compris qu’en faisant ce métier, on renonce en partie à avoir une vie privée… J’ai choisi la même voie qu’eux et il faut en payer le prix. Je n’ai que 17 ans, mais je n’ai pas connu l’insouciance de l’adolescence. J’ai grandi d’une façon différente de toutes mes copines, mais j’ai aussi eu la chance de vivre des expériences excitantes en étant comédienne…" a-t-elle enchaîné

Visiblement bien dans sa peau, la jeune fille, qui se sent "aussi Américaine que Parisienne", a également expliqué faire ses choix seuls : "Mes parents m’ont toujours protégée, mais ils essayent de me laisser la plus libre possible, de ne pas m’imposer leur vision… Ils connaissent mon caractère très indépendant."

Je suis admirative du port de danseuse de ma mère.Lily-Rose Depp

Enfin, interrogée sur son rapport à la beauté, l’égérie Chanel a cité en exemple sa mère : "Je suis admirative du port de danseuse de ma mère : elle pratique le yoga religieusement et est au plus proche d’elle-même. Ce que nous sommes est imprimé sur nos visages, notre façon de marcher, notre gestuelle… On ne peut pas tricher avec ça." 

Lire et commenter