Rentrée littéraire : la bienveillance, thème central des livres jeunesse

la rentrée littéraire des enfants

LITTÉRATURE - Pour cette rentrée littéraire, les enfants aussi ont le droit à leurs nouveautés. Et si certaines thématiques et genres sont particulièrement demandés, un thème revient parmi toutes les sorties : la bienveillance.

Dans sa librairie spécialisée en littérature jeunesse, Tiphaine Sadoun organise ses rayonnages, tentant de combiner les nouveautés de la rentée avec les requêtes de ses jeunes lecteurs. Pour cette rentrée littéraire, si les mangas et les livres sur la magie sont toujours aussi demandés, un thème revient souvent parmi les sorties : la bienveillance. 

"On doit se demander si son voisin va bien aujourd'hui", explique ainsi la libraire. Une qualité que les auteurs cherchent à transmettre à leurs lecteurs à travers des héros et des héroïnes auxquels ils pourraient s'identifier.

Toute l'info sur

LE WE 20H

"Je pense beaucoup à l’enfant que j’ai été"

C'est le cas de l'écrivain et scénariste Antoine Dole, plus connu sous le pseudonyme de Mr. Tan, pour sa série Mortelle Adèle. Cette année, il sort un nouvel album dont l'héroïne est Kate Moche. À travers son histoire, l'écrivain tente d'inciter les plus jeunes à accepter les différences. 

"J’aime beaucoup écrire sur les personnages un peu différents, un peu en dehors de la norme, c’est ce qui m’intéresse et c’est aussi l’enfant que j’ai été", assure Antoine Dole dans la vidéo en tête de cet article, ajoutant, "je pense beaucoup à l’enfant que j’ai été, au discours que j’aurais aimé entendre, à la force que j’aurais aimé recevoir et je trouve que les héros sont vraiment là pour ça."

Lire aussi

C'est également en créant des personnages attachants pour les lecteurs et les lectrices que les maisons d'édition cherchent à pérenniser cette pratique chez les plus jeunes. "Quand la couverture accroche suffisamment et qu’on a plaisir à entrer dans le livre et ne plus avoir envie d’en sortir, ça veut dire que c’est un bon livre et ça veut dire qu’on a réussi notre coup, ça donne envie aux enfants d’en lire d’autres", souligne ainsi Isabelle Péhourticq, directrice éditoriale aux éditions Acte Sud Junior. 

Un pari qui se relève gagnant puisque l'édition jeunesse se porte bien. L'an dernier, ce sont près de 70 millions de livres qui ont été vendus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Covid-19 : la fin du remboursement des tests a-t-elle entraîné une hausse de la vaccination ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.