Malgré la baisse des visiteurs étrangers, le Centre Pompidou attire plus que le Louvre et Orsay

CULTURE
DirectLCI
FREQUENTATION - Le Louvre et le Musée d'Orsay ont souffert en 2016 de la baisse du nombre de touristes étrangers à Paris consécutive aux attentats, contrairement au Centre Pompidou, qui fête ses 40 ans en 2017. Beaubourg est même en nette progression, notamment grâce à une majorité de visiteurs français.

Le Centre Pompidou, le Louvre et le musée d’Orsay ont été particulièrement touchés en début d'année 2016, comme tous les établissements parisiens, par l'impact des événements tragiques de novembre 2015. Les trois musées observent en revanche un redressement de leur fréquentation depuis deux mois, une embellie qui devrait se poursuivre en 2017. Beaubourg a vu finalement le nombre de ses visiteurs progresser de  9% en 2016, et a réussi, pour la huitième année consécutive, à franchir la barre des trois millions de visites (3 335 509 d’entrées, pour être précis). 


Une performance qui doit beaucoup à Paul Klee et René Magritte. La rétrospective consacrée au peintre allemand a en effet attiré 381 153 visiteurs, et celle dédiée au surréaliste belge, ouverte depuis le 21 septembre jusqu'au 23 janvier, connaît un vif succès avec une moyenne de 6 000 personnes par jour. 

En vidéo

L’œuvre de René Magritte exposée au Centre George Pompidou

"Le plus grand musée du monde", un titre convoité par les anglo-saxons

Dans le même temps, le Louvre a perdu 15 % de visiteurs et a terminé l'année à 7,3 millions. Des défections qui vont générer une perte d'au moins 9,7 millions d'euros, a annoncé son président-directeur général, Jean-Luc Martinez, dans un entretien au Figaro. En deux années de baisse consécutive, le célèbre musée a perdu deux millions de visiteurs, une tendance susceptible de remettre en cause son titre de "plus grand musée du monde" convoité par les grands musées anglo-saxons.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter