Marie-Sophie Lacarrau : "Je ne suis pas là pour dynamiter le 13H !"

Marie-Sophie Lacarrau : "Je ne suis pas là pour dynamiter le 13H !"

INTERVIEW – Ce lundi 4 janvier, Marie-Sophie Lacarrau a succédé à Jean-Pierre Pernaut à la présentation du 13H de TF1. Un challenge qu’elle entend remplir sans bouleverser le rendez-vous façonné par son prédécesseur pendant plus de trois décennies. Elle s’est confiée auprès de LCI.

"Ça pouvait se refuser… mais c’est très vite devenu très tentant !" Marie-Sophie Lacarrau affiche un sourire complice lorsqu’on lui demande si elle a hésité à accepter la proposition de Thierry Thuillier, le patron de l’info de TF1, de succéder à Jean-Pierre Pernaut aux commandes du 13H le plus regardé de France et d'Europe.

 

Après avoir occupé la même fonction pendant quatre ans sur France 2, la journaliste de 45 ans s’attaque au plus beau défi de sa carrière. Il a débuté lundi 4 janvier, quelques jours après le départ de celui qui a accompagné les téléspectateurs pendant pas moins de 33 ans. Le 18 décembre dernier, Marie-Sophie Lacarrau était aux côtés de JPP lors d’une passation de pouvoir aussi émouvante que symbolique, suivie par plus de 8 millions de fidèles.

Toute l'info sur

Le 13h

En vidéo

Dans les coulisses du dernier JT de 13H de Jean-Pierre Pernaut

Les fidèles doivent-ils s'attendre à un changement radical de registre ? "Non, parce que je ne suis clairement pas là pour dynamiter le 13H mais pour respecter ce qu’il est", assure-t-elle de façon catégorique, avant d’esquisser les grandes lignes de son style à elle. "Je pense toujours chercher à être en proximité avec le téléspectateur, et mettre du sourire dès qu’on le peut. L’actualité est assez lourde et dès qu’on peut souffler un peu, j’aime bien ça". 

 

Née à Villefranche-de-Rouergues, dans l’Aveyron, Marie-Sophie Lacarrau a fait ses débuts de journalisme au milieu des années 1990, effectuant l’un de ses premiers stages auprès du correspondant local de LCI, la chaîne info du groupe TF1. En 2000, elle rejoint France 3 Midi-Pyrénées où elle va présenter les JT en alternance pendant dix ans.  

 

C’est dans un rôle de joker qu’elle rejoint la rédaction nationale du service public en 2010, d’abord au 19/20 de France 3, puis au 13H et au 20H de France 2. En septembre 2016, elle succède à Elise Lucet aux commandes du 13H, un poste qu’elle occupe jusqu’à l’annonce de son départ sur TF1, en septembre dernier.

Lire aussi

Ces dernières semaines, le nouveau visage de l’info de TF1 est allé à la rencontre des correspondants en région sur lesquels s'appuie le 13H. Un ancrage local sur lequel elle compte bien s’appuyer. Et qu’elle revendique haut et fort, avec une affection particulière pour les coins de France qui lui sont chers.  

 

"Il y a bien sûr l’Aveyron où je suis née, le Languedoc-Roussillon où j’ai grandi aussi. Et puis Midi-Pyrénées où j’ai étudié et où je vivais encore il y a cinq ans", rappelle cette maman de deux enfants. "D’ailleurs ça a été dur de quitter mon Sud, ma maison, ma campagne, mes grands espaces. L’horizon me manque un peu à Paris !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "On peut parler de saturation", reconnait Attal sur la situation hospitalière

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

EN DIRECT - Sarkozy condamné : Marine Le Pen "ne souhaite pas que les magistrats fassent la primaire de la présidentielle"

Lire et commenter