Marilyn Manson visé par un mandat d'arrêt après une agression survenue en 2019

Marilyn Manson visé par un mandat d'arrêt après une agression survenue en 2019

JUSTICE - Les ennuis judiciaires s’accumulent pour Marilyn Manson. Alors qu’il est sous le coup de deux plaintes pour viol, la police du New Hampshire annonce qu’un mandat d’arrêt a été lancé contre le rockeur, accusé d’avoir craché sur une jeune femme qui le filmait pendant un concert, en 2019.

Marilyn Manson remontera-t-il un jour sur scène ? Dans le New Hampshire, il est en tout cas attendu de pied ferme par les forces de l’ordre. Ce mardi, la police de la ville de Gilford a publié en ligne un message révélant que le rockeur de 52 ans était sous le coup d’un mandat d’arrêt, suite à des faits remontant à l’été 2019. 

Lors d’un concert au Bank of New Hampshire pavilion, dans le cadre de la tournée "Hell Never Dies" avec son collègue Rob Zombie, le chanteur s’en serait pris à une vidéaste qui le filmait pour une agence locale. "Il crachait partout et à un moment elle a été obligée d’essuyer sa caméra", raconte un témoin des faits au magazine People. "Elle était énervée et il l’a remarqué. Alors il a recommencé."

Elle était écoeurée et elle a quitté la salle tandis qu’il était mort de rire- Un témoin, cité par le magazine "People"

Toujours d’après ce témoin, Marilyn Manson finira par descendre de scène pour se rapprocher de la jeune femme et souiller son objectif devant l’assistance. "Elle était écœurée et elle a quitté la salle tandis qu’il était mort de rire", relate encore cette personne. Dans son message, la police du New Hampshire précise avoir contacté, en vain, les représentants légaux du rockeur pour qu’il s’explique des faits passibles d’un an de prison au maximum et d’une amende de 2000 dollars. Elle prend par ailleurs soin de préciser qu'aucun délit à caractère sexuel n'a été commis. 

"Pour quiconque ayant assisté à un concert de Marilyn Manson, ce n’est pas un secret qu’il aime se montrer provocateur sur scène, en particulier devant un objectif", a réagi mardi Howard King, l’avocat du chanteur. "Cette accusation d’agression intervient après que nous avons reçu une demande de la vidéaste nous réclamant 35.000 dollars pour une goutte de bave sur son bras. Nous lui avons demandé d’en apporter la preuve, ce qu’elle n’a jamais fait."

Lire aussi

L’affaire pourrait paraitre anecdotique si elle n’intervenait au moment où Marilyn Manson, de son vrai nom Brian Warner, est dans l’œil du cyclone depuis que son ex-compagne, l’actrice Evan Rachel Wood, l’a accusé d’agression sexuelle et psychologique dans un message posté sur Instagram début février. Depuis, la comédienne britannique Esmé Bianco et l’ex-assistante du chanteur, Ashley Walters, ont déposé plainte pour viol contre lui.

Marilyn Manson, qui nie les faits qui lui sont reprochés, vit désormais reclus dans sa maison de Hollywood Hills avec Lindsay Usich, la photographe qu’il a épousé l’an dernier. Le rockeur a été lâché par le label qui a publié son dernier album, We are chaos, tandis que son manager et l’agence gérant sa carrière d’acteur ont mis fin à leur collaboration. Il a également été supprimé des épisodes de deux séries dans lesquelles il venait de tourner.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Delta : les personnes vaccinées pourraient autant le transmettre que les non-vaccinées

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"C'est comme si la vaccination ne servait à rien" : la déception des touristes face aux restrictions en Outre-mer

Covid-19 : décès de Jacob Desvarieux, figure du groupe Kassav'

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.