Marion Bartoli se prépare pour le marathon de New York malgré son état de santé

Marion Bartoli se prépare pour le marathon de New York malgré son état de santé
CULTURE

FORCE - Marion Bartoli n'est plus à l'hôpital et ne compte pas perdre de temps pour reprendre une activité sportive. Malgré son état de santé inquiétant, l'ancienne joueuse de tennis veut absolument faire le marathon de New York qui se déroulera le 6 novembre prochain. Elle a déjà débuté son entraînement avec un coach particulier.

"Ça ne va pas terrible. Je me remets tout doucement. Je viens à peine de sortir de mon troisième séjour à l'hôpital. J'ai été perfusée, intubée pour me faire prendre des calories parce que je n'arrivais plus à manger", a confié Marion Bartoli dans une interview accordée à Télé-Loisirs ce lundi 29 août.

Pourtant, la joueuse de tennis à la retraite se prépare pour le marathon de New York, qui se déroulera le 6 novembre prochain. Elle a dévoilé sur son compte Instagram avoir débuté son entraînement avec un coach particulier. Elle souhaite parcourir les quelque 42 km qui séparent le départ à Staten Island, à l'arrivée Central Park. "Premier entraînement pour le marathon de New York avec mon coach John Honer Kamp. Je vais courir pour l'association Team For Kids. C'est parti !", a-t-elle écrit sous le cliché dans lequel elle apparaît avec son entraîneur.

C'est juste l'enfer. J'ai l'impression de n'avoir le contrôle sur rien- Marion Bartoli

Actuellement à New York pour l'US Open qu'elle va commenter pour Eurosport, Marion Bartoli veut montrer qu'elle va mieux et qu'elle n'en a pas fini avec le sport. Malgré tout, elle est toujours affaiblie par sa maladie : "J'ai une bactérie qui était au départ à l'intérieur de mon estomac, qui est aujourd'hui à l'intérieur de mes intestins. Je ne peux plus digérer le pain, très peu de fruits (pastèque, fraise). C'est juste l'enfer. J'ai l'impression de n'avoir le contrôle sur rien", a-t-elle assuré à Télé-Loisirs

Elle tient pourtant à se montrer rassurante et avoue être "heureuse d'être ici". "Que je sois alitée ou ici à New York en train de commenter, si la bactérie n'est pas détruite, c'est exactement les mêmes sensations. Mais je vais mille fois mieux en étant active". Une façon de dire qu'elle veut se battre pour continuer sa passion et aller au bout de son marathon pour l'association Team For Kids.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    "Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

    Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

    Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

    Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

    EN DIRECT - Covid-19 : le président du Conseil scientifique évoque "100.000 cas par jour" en France

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent