Mark Chapman, l’assassin de John Lennon, reste en prison

CULTURE
JUSTICE – Mark Chapman, qui a assassiné John Lennon à New York le 8 décembre 1980, s’est vu refuser sa neuvième demande de libération.

Yoko Ono doit être soulagée. Mark David Chapman, le meurtrier de John Lennon, va rester en prison. Agé de 61 ans, le prisonnier vient, en effet, de voir sa neuvième demande de libération refusée. Mark Chapman a été condamné en 1981 à une peine de perpétuité avec une période de sûreté de 20 ans. Détenu dans la prison de haute sécurité de Wende, à Alden, dans l'Etat de New York, il est libérable depuis décembre 2000.


Une menace pour la société

Yoko Ono, l’ancienne femme de John Lennon, s'est toujours farouchement opposée à cette libération. Il y a deux ans, la commission des libérations conditionnelles avait estimé que son retour à la liberté "serait incompatible avec le bien-être de la société".


Mark Chapman a abattu de quatre balles l’ancien Beatles dans la soirée du 8 décembre 1980 alors que la star rentrait dans son immeuble new-yorkais en compagnie de Yoko Ono. Il avait expliqué que John Lennon méritait un châtiment pour avoir trahi ses messages de fraternité et avait également reconnu être passé à l’acte pour devenir célèbre.


Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter