Meghan et Harry claquent définitivement la porte de la royauté et perdent leurs derniers titres

Le divorce entre Harry, Meghan et la famille royale a été définitivement prononcé aujourd'hui. Le couple avait un an pour réfléchir à cette lourde décision. Il a perdu tous ses titres et ses fonctions officielles.

BYE BYE – La duchesse et le duc de Sussex ont confirmé qu’ils ne reprendraient pas de fonctions officielles au sein de la famille royale britannique. Par conséquent, Buckingham annonce que leurs rôles de parrains ainsi que les titres militaires honorifiques du prince leur sont retirés.

La rupture est définitive. Un an après s’est mis en retrait avec pertes et fracas de la famille royale britannique, Meghan et Harry ont confirmé qu’ils "ne reprendraient pas leurs rôles de membres actifs" du clan Windsor. Une annonce faite ce vendredi 19 février dans un communiqué de Buckingham Palace qui précise que ce choix "est incompatible avec les responsabilités et devoirs qui accompagnent une vie de service public". 

Par conséquent, la duchesse et le duc de Sussex – déjà privés de leurs titres d’altesses royales l’an dernier – se retrouvent désormais sans aucune association à parrainer. Le prince perd lui ses titres militaires honorifiques qui lui étaient chers. Toutes leurs fonctions officielles ont pour l'instant été transmises à la reine Elizabeth II "avant d'être redistribuées aux autres membres" de la Firme. 

Dans le détail, Harry ne représentera plus avec les Royal Marines, la Royal Navy ni la Royal Air France. Un crève-coeur pour l'ancien militaire qui a servi deux fois en Afghanistan. Adieu aussi à sa fonction de patron de la fédération anglaise de rugby et de la ligue anglaise de rugby. Meghan dit elle au revoir au Théâtre national et à l'association des universités du Commonwealth. Fini aussi leur rôle auprès de The Queen's Commonwealth Trust.

Nous pouvons tous vivre une vie de service. Le service est universel- Meghan et Harry dans un communiqué de leur porte-parole

"Bien que tout le monde soit peiné par leur décision, ils restent des membres bien aimés de la famille", conclut le communiqué du palais auquel les principaux intéressés ont immédiatement réagi. "Comme leur travail de ces douze derniers mois l'a montré, le duc et la duchesse de Sussex continuent à être dévoués à leur devoir et service envers le Royaume-Uni et partout dans le monde. Ils ont offert un soutien continu aux organisations qu'ils représentaient même sans rôle officiel. Nous pouvons tous vivre une vie de service. Le service est universel", souligne un communiqué de leur porte-parole relayé sur les réseaux sociaux par les correspondants royaux.  On entendrait presque un "et toc !". Comme pour prouver qu'il n'y a pas que les membres de la famille royale au travail qui peuvent faire bouger les choses.

Ceux qui "cherchaient la liberté" selon le titre d'une biographie qui leur était consacrée semblent enfin l'avoir trouvée

Depuis leur installation en Californie l'été dernier, Harry et Meghan n'ont pas chômé. Le couple a multiplié les interventions en ligne auprès d'associations qui leur sont chères et ont même été photographiés en train de livrer des repas à des familles dans le besoin de Los Angeles. Bien décidés à mener leur vie comme ils l'entendent, les parents du jeune Archie ont lancé leur propre fondation en pleine pandémie "pour construire un meilleur monde, un acte de compassion à la fois". Le site d'Archewell est aussi le berceau de leur podcast lancé avec Spotify et de leurs futurs productions conçues en collaboration avec le géant Netflix. Un mélange des genres pas vraiment du goût de Buckingham qui n'a pas fini de trembler.

Lire aussi

Car dans quinze jours, Meghan et Harry se livreront à un exercice inhabituel pour des membres de la royauté. Tous deux seront interrogés en prime time par la papesse de la télévision américaine Oprah Winfrey. Un moment confession très attendu lors duquel l'ancienne actrice reviendra notamment sur son expérience difficile chez les Windsor. Voilà donc comment prend fin la période transitoire de douze mois accordée par la reine à ses petits-enfants pour tenter de les convaincre de rester. Par un divorce sec symbolisé par les milliers de kilomètres qui séparent désormais les deux familles, alors que les Sussex accueilleront dans les prochains mois un deuxième enfant. Ceux qui "cherchaient la liberté" selon le titre d'une biographie qui leur était consacrée semblent enfin l'avoir trouvée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

Assouplissement des mesures anti-Covid : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Lire et commenter