Le prochain projet de Meghan avec Netflix "célébrera les femmes extraordinaires à travers l’Histoire"

Le prochain projet de Meghan avec Netflix "célébrera les femmes extraordinaires à travers l’Histoire"

PREVIEW – La duchesse de Sussex va produire pour la plateforme "Pearl", une série d’animation qui suivra les aventures d’une adolescente de 12 ans "inspirée par les femmes influentes de l’Histoire".

Ils avaient promis de "créer du contenu informatif mais aussi vecteur d’espoir" en s’associant à Netflix. Le contrat semble bien parti pour être rempli pour les Sussex. Harry est le premier à avoir dégainé en annonçant le tournage l’an prochain de Heart of Invictus, une série documentaire consacrée aux Invictus Games – la compétition sportive réservée aux vétérans qu’il a lui-même créée. 

C’est au tour de Meghan de lancer son propre projet. L’ancienne actrice retrouve un rôle de productrice exécutive pour une série animée à destination du jeune public. Son titre provisoire ? Pearl, qui n’est autre que le prénom de l’héroïne âgée de 12 ans "inspirée par les femmes influentes de l’Histoire".

Co-produit avec le mari d'Elton John

"Comme beaucoup de filles de son âge, Pearl apprend à se découvrir tout en tentant de relever les défis du quotidien. Je suis très excitée qu’Archewell Productions, en partenariat avec la puissante plateforme de Netflix et ces incroyables producteurs, vous apporte cette série animée qui célèbre les femmes extraordinaires à travers l’histoire", souligne Meghan dans un communiqué publié sur le site de sa fondation Archewell. La duchesse de Sussex, qui vient de donner naissance à une fille, produira notamment ce programme avec David Furnish, l’époux du chanteur Elton John, déjà producteur de Rocketman et Gnomeo & Juliette. Aucune date de diffusion n’a pour l’instant été annoncée.

Lire aussi

Avec Pearl, Meghan poursuit son action en faveur de l'émancipation des jeunes filles. Un militantisme débuté dès le plus jeune âge. À 11 ans, la future duchesse avait pris son plus beau stylo pour écrire à la marque Procter and Gamble et dénoncer une de leurs publicités sexistes pour un produit vaisselle. L'histoire avait été exhumée des archives au moment de ses fiançailles avec le prince Harry. Et devrait être répétée à la jeune Lilibet Diana dès qu'elle sera en âge d'embrasser les convictions de sa célèbre mère.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : trois patients seront transférés samedi de Martinique vers Paris

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 8e, après une belle journée en argent

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.