Michel Houellebecq fait de son bulletin de santé une œuvre d'art

CULTURE
MÉLANGE DES GENRES – Michel Houellebecq a présenté à la biennale d'art contemporain de Zurich une installation artistique réalisée à partir de son électrocardiogramme, de ses IRM et de ses analyses de sang. Et contrairement à ce que certains pourraient penser, l'auteur de "Soumission" est en bonne santé.

Diagnostic : Michel Houellebecq se porte comme un charme. Ceux qui douteraient de la bonne santé de l'auteur de Soumission peuvent se référer à ses récents examens médicaux exposés sous forme d'installation artistique à la biennale d'art contemporain de Zurich, La Manifesta, qui ouvre ses portes ce samedi.

A travers des radios de son cerveau et de certaines parties de son squelette ainsi que des images animées de son cœur et de sa circulation sanguine Michel Houellebecq explore l'aspect esthétique de la médecine.

Deux à trois paquets de cigarettes par jour

Cette idée est née d'une rencontre avec Christian Jankowski, artiste et commissaire de l'exposition, qui lui avait proposé de participer à l'événement en sortant du champ habituel de la littérature, en se prêtant à une performance artistique.

"Forcément, voir son corps comme ça, c'est toujours un peu déplaisant", a confié le romancier à l'AFP. "Il est étonnamment en bonne santé. Tout le monde sait qu'il ne mène pas une vie très saine. Et pourtant, oui, il va bien", a, de son côté, déclaré le Dr Perschak, qui a procédé aux examens médicaux de ce patient hors norme, qui reconnaît fumer deux à trois paquets de cigarettes par jour.

A LIRE AUSSI 
>>  Après les attentats, Michel Houellebecq allume les politiques

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter