Mimie Mathy : "Les Enfoirés chanteront tant que la France aura besoin d'eux"

CULTURE


INTERVIEW - 2015 marquera le 30e anniversaire des Restos du Coeur, et la population a plus que jamais besoin d'eux. A l'approche de cet anniversaire, Mimie Mathy s'est confiée sur son engagement et son affection pour cette cause qui lui tient tellement à cœur.

Les Enfoirés ont fêté leurs 25 ans. Qu'est-ce que cela vous évoque au niveau de la situation en France ?
Il suffisait d' écouter François Hollande [jeudi dernier] pour se rendre compte que ça ne va pas. La situation en France est catastrophique, et c'est pour ça que les Restos du Coeur, qui devaient être une aide temporaire, existent toujours trente ans après. Personne ne dira qu'il est content de cette situation, mais tant qu'on aura besoin de notre aide, Les Enfoirés seront là.

Cette année, il va y avoir une émission spéciale qui permettra aux téléspectateurs de revoir leurs tableaux préférés, comment ça va se passer ?
Les internautes pourront voter pour leurs chansons et leurs tableaux préférés. Ceux qui remporteront le plus de suffrages seront diffusés lors d'une émission spéciale sur TF1.

A LIRE AUSSI >> Votez pour votre titre préféré des Enfoirés depuis 1985

Si vous deviez choisir l'un de ces tableaux, lequel prendriez-vous ?
Il y en a tellement ! C'est vraiment difficile de faire un choix, mais j'avais beaucoup aimé le tableau dans lequel on avait chanté "Toi + Moi" en costume de Charlie Chaplin. C'est un magnifique souvenir.

Cette année marquera votre 20e participation. Quel bilan dressez-vous de votre expérience ?
C'est une formidable aventure humaine, et également une formidable aventure professionnelle. On a l'occasion de collaborer avec des grands noms de la musique notamment, que ce soit Jean-Jacques Goldman, Jean-Louis Aubert, Garou... Chaque année, c'est vraiment un grand moment.

"Les critiques ne me touchent pas plus que ça"

Monter sur scène pour chanter alors que ce n'est pas votre métier, c'est quelque chose qui vous stresse ?
Pas du tout ! Déjà parce que j'ai appris à chanter à l'école de comédie musicale. Et ensuite, on est tellement porté par le reste de l'équipe que je n'ai même pas peur. Cela me stresse moins de me produire devant des dizaines de milliers de personnes avec cette équipe formidable, que lorsque je suis seule sur mon one woman show.

Plusieurs artistes (Renaud, Eddy Mitchell) critiquent les Enfoirés. Est-ce que ces critiques vous touchent ?
C'est vrai qu'à chaque fois qu'ils font ce genre de critique, c'est moi qui prends : "Je ne me vois pas chanter à côté de Mimie Mathy". Ça ne me touche pas plus que ça. Chacun fait ce qu'il veut, on ne force personne. Et moi, je continuerai à me faire plaisir en participant.

Lire et commenter