Miss France 2022 - "J'écoute de la musique au quotidien" : l'interview décalée de Ludivine Edmond, Miss Guadeloupe

Description du sujet digitial

PAROLE DE MISS - Ludivine Edmond, Miss Guadeloupe, est candidate à l'élection de Miss France 2022 qui aura lieu le 11 décembre au Zénith de Caen. Pour LCI, elle s'est prêtée à un portrait chinois revisité.

Qui succèdera à la Normande Amandine Petit ? Avant de découvrir les traditionnels portraits des candidates lors de l'élection qui aura lieu le 11 décembre au Zénith de Caen, LCI vous propose de faire connaissance avec les 29 reines de beauté en lice pour le titre de Miss France 2022.

Les demoiselles ont répondu à un portrait chinois remanié dans lequel elles dévoilent leur film culte, leur chanson inavouable, leur petite manie au quotidien, leur job de rêve ou leur blague qui marche à tous les coups. Et bien d'autres choses encore ! Découvrez les réponses de Ludivine Edmond, Miss Guadeloupe.

Toute l'info sur

Miss France 2022 : qui succèdera à Amandine Petit ?

Mon film culte

Koğuştaki Mucize.

Ma série préférée

Lucifer.

Ma chanson inavouable

Rihanna, "Get it over with". Elle n’est pas inavouable, mais je l’écoute généralement seule.

Mon icône

Rihanna.

Mon crush célèbre

Quavo.

Ma petite manie au quotidien

Écouter de la musique.

Ma blague qui marche à tous les coups 

Désolée je n’en ai pas, cela dépend de la situation.

Ma plus grosse bêtise

Je me suis perdue dans un supermarché à l’âge de 5 ans pour regarder des jouets. 

Mon job de rêve 

Auto-entrepreneuse. 

Lire aussi

Le réseau social que j'utilise le plus (et pourquoi celui-là plutôt qu'un autre)

Instagram, car selon moi c’est le réseau social le plus complet. Il regroupe plusieurs fonctionnalités : les stories, les reels, les posts, les IGTVs... Par ailleurs, c’est le réseau social le plus professionnalisant, une vraie vitrine pour développer une activité.

Le truc que tout le monde adore et que je déteste

Le Quick.

Mon produit local indispensable

L’aloe vera, c’est une plante que j’utilise beaucoup pour mes soins capillaires et dermatologiques.

En vidéo

LCI PLAY - Amandine Petit, Miss France 2021, fait le bilan de son année

J’aimerais que l’acceptation des différences soit synonyme de richesse universelle- Ludivine Edmond, Miss Guadeloupe

Pourquoi je participe à Miss France

Au-delà de la compétition, des strass et des paillettes, je pense que le concours Miss France est avant tout une aventure humaine : le moyen de découvrir de nouvelles cultures, mais aussi l’opportunité d’élargir ses connaissances. Si demain, j’ai la chance de remporter le titre de Miss France, ce sera un véritable honneur de porter les couleurs de la France à l’échelle internationale, grâce à la richesse et l’authenticité de la Guadeloupe. Ce sera une occasion d’inciter les jeunes filles à ne jamais baisser les bras et toujours garder leurs objectifs en vue peu importe les aléas de la vie. De surcroît, j’aimerais véhiculer à ces jeunes filles un message de leadership passant par la confiance et l’estime de soi malgré le regard d’autrui. Afin qu’elles puissent ainsi dépasser leurs limites et s’autoriser des places, des postes qui ne sont pas forcément ceux prévus pour elles par la société. 

Ma cause de cœur

La cause que j’aimerais défendre à Miss France est avant tout un message d’inclusion des beautés plurielles impliquant directement l’acceptation de soi. En effet, au sein de la société, nous sommes tous issus de cultures différentes, d’éducations différentes et de standards de beauté incontestables. À mon sens, cette mixité est une véritable richesse et je trouve dommage qu’elle ne soit pas assez représentée dans le domaine de la mode, du cinéma, de la politique, etc. Selon moi, il est nécessaire d’avoir des personnalités auxquelles on puisse s’identifier, se référer au sein de notre propre pays sans avoir forcément besoin de s’inspirer de l’étranger. Ce sentiment de proximité est essentiel, car il permet une construction et un développement de soi optimal. Peu importe nos origines, notre orientation sexuelle, nos goûts vestimentaires, nos capacités, et j’en passe. J’aimerais que l’acceptation des différences soit synonyme de richesse universelle. 

Ma pire crainte le soir de l’élection

Tomber.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Neige-verglas : 11 départements toujours placés en vigilance orange

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.