Mort de Pat Hitchcock, actrice et fille unique d’Alfred Hitchcock

L'actrice Pat Hitchcock dans le film "Psychose", réalisé par son père Alfred Hitchcock en 1960.

DISPARITION – La comédienne, qui avait tourné pour son père, la télévision et était montée sur scène à Broadway, est décédée lundi 9 août en Californie.

Elle portait l’un des noms les plus célèbres de l’histoire du cinéma. Patricia Hitchcock, dite "Pat", est décédée lundi 9 août chez elle à Thousands Oaks, en grande banlieue de Los Angeles. Elle avait 93 ans. Sa disparition a été confirmée aux médias spécialisés The Hollywood Reporter et Variety par sa fille Katie O’Connell-Fiala, avocate pour la société fondée par Steven Spielberg Amblin Partners. 

Car chez les Hitchcok, la passion du cinéma s’est transmise de génération en génération. La nonagénaire était la fille unique d’Alfred Hitchcock, maître inégalé du suspense qui a fait frissonner des millions de spectateurs dans le monde, et de la scénariste Alma Reville.

Elle a tourné trois fois sous la direction de son père

Née en 1928 à Londres, Pat Hitchcock a 11 ans quand sa famille quitte le Royaume-Uni pour Hollywood. Un déménagement nécessaire car Alfred Hitchcock doit y tourner Rebecca. La fillette, qui a découvert le théâtre au pensionnat deux ans plus tôt, se lance alors dans une carrière d’actrice. Elle débute à Broadway dans les années 1940. Sans que son père ne lui fasse de remarques. "Il n’a jamais rien dit, sauf s’il n’avait pas aimé quelque chose. Jouer était un business, c’est comme ça qu’il voyait ça", explique-t-elle au Washington Post en 1984.

C’est pourtant lui qui lui offre son premier rôle au cinéma. Elle fait une apparition en 1950 dans Le Grand Alibi, dont la star est Marlene Dietrich. Son talent derrière un volant lui permet aussi de doubler l’actrice Jane Wyman lors d'une cascade. L’année suivante, elle figure au générique de L’Inconnu du Nord-Express puis joue dans le cultissime Psychose (1960). "Mon père voulait quelqu’un de plus pétillant, qui contrastait avec Janet Leigh. Je me rappelle à peine de tout ça et la majorité des gens ont oublié que j’étais dans ce film", s’amuse-t-elle auprès du Washington Post. Pat Hitchcock tourne beaucoup pour la télévision et est créditée dans dix épisodes de la série Alfred Hitchcock Presents

Elle raconte qu’elle allait sur le plateau "dès qu’ils avaient besoin d’une bonne avec un accent anglais". Mais assure que son père "n’embauchait que des acteurs qu’il jugeait justes pour le rôle". Si le népotisme était absent dans la famille, Pat Hitchcock a fait de la sienne une priorité. Elle a mis sa carrière entre parenthèses pour élever ses trois filles Mary, Tere et Katie. Et n’a plus rien tourné après 1978. C’est elle qui gérait l’héritage culturel et financier de son père. En 2003, elle a rendu hommage à sa mère dans un livre consacrée à cette femme de l'ombre : "Je ne crois pas qu’elle ait été appréciée à sa juste valeur. Mon père se reposait sur elle pour tout". Elle vivait seule depuis la mort de son mari, décédé d'une crise cardiaque en 1994.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

Elections en Allemagne : qui est Olaf Scholz, qui pourrait succéder à Angela Merkel ?

Grippe, gastro, angine et rhume de retour : bonne ou mauvaise nouvelle sur le front du Covid ?

Éric Zemmour est l'invité de Ruth Elkrief sur LCI ce lundi 27 septembre à 20h35

Emmanuel Macron l'inaugure ce lundi : à quoi sert la nouvelle académie de l'OMS, dirigée par Agnès Buzyn ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.