Mort de Serge Gainsbourg il y a 30 ans : salué à gauche comme à droite, une superstar par-delà les clivages ?

Mort de Serge Gainsbourg il y a 30 ans : salué à gauche comme à droite, une superstar par-delà les clivages ?

HOMMAGE – De nombreuses personnalités ont salué ce mardi la mémoire de Serge Gainsbourg, mort en 1991 à l’âge de 62 ans. Dans la classe politique, l’homme à la tête de choux continue de fasciner, aussi bien à gauche qu’à droite. Morceaux choisis.

Gainsbourg était-il de droite ou de gauche ? Anti-bolchévique, défenseur de la police et de la Légion étrangère, le chanteur aura cultivé les paradoxes toute sa carrière à l’image de la célèbre séquence où il brûle un billet de 500 francs dans "7 sur 7" sur TF1, en 1984. Certains y voient une dénonciation de l’argent-roi ? "Le racket des impôts, je vais vous dire ce que c'est. Ça, ce n'est pas une parabole, c'est du physique", déclare-t-il ce jour-là pour dénoncer la politique fiscale des socialistes au pouvoir. 

 

30 ans après sa mort, l’interprète de La Javanaise reste un mythique qui fascine à chaque bord de l’échiquier politique, comme en attestent les hommages ayant pullulé sur les réseaux sociaux ce mardi…

Parmi eux, celui de la star montante des Républicains, le maire de Cannes David Lisnard, qui a souligné l'héritage esthétique de Gainsbourg, qualifiant ce dernier d'un "des plus grands artistes français du XXe siècle".

Plus à droite, le président des Patriotes Florian Philippot voit en Gainsbourg le symbole d'une époque "plus libre, plus créative, plus intelligente que l'obscurantisme actuel !".

Dans un registre similaire, on trouve le maire de Béziers Robert Ménard, proche du Rassemblement National...

Au sein de la majorité, la députée LaRem Yaël Braun-Pivet veut retenir le "génie inimitable de la chanson française".

Au PS, le maire de Clermont Ferrand Olivier Bianchi retient le génie musical ET le sens de la provocation de Gainsbourg...

Dans un tweet publié en fin de semaine dernière, Alexis Corbière voyait en Gainsbourg un véritable insoumis, se dressant face à l'extrême droite qui voulait l'empêcher de chanter La Marseillaise en version reggae...

Et vous, de quel côté de l'échiquier placez-vous Gainsbourg ? 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Lire et commenter