Mort d'Etienne Mougeotte : de Gilles Pelisson à Jean-Pierre Pernaut, le monde des médias lui rend hommage

Mort d'Etienne Mougeotte : de Gilles Pelisson à Jean-Pierre Pernaut, le monde des médias lui rend hommage

HOMMAGE – Figure emblématique du monde du journalisme et de la télévision, Etienne Mougeotte est décédé ce jeudi 7 octobre à l'âge de 81 ans. Journalistes, patrons de chaîne, présentateurs, de nombreuses personnalités des médias ont salué sa mémoire.

Le monde des médias est en deuil. Ce jeudi 7 octobre, Étienne Mougeotte, ancien vice-président de TF1 et ex-président de LCI, est décédé à l'âge de 81 ans. À l'annonce du décès, de nombreuses personnalités ont rendu hommage à celui qui fut l'un des dirigeants les plus emblématiques de la première chaine de France. 

Lire aussi

"Etienne Mougeotte était un homme de médias hors norme. Avec Patrick Le Lay, il a réinventé la télévision et incarné le succès inégalé de TF1. J’ai un profond respect pour lui et pour ce qu’il a bâti. J’ai eu la chance de bien le connaître. Son décès est une immense tristesse pour moi, le comité exécutif et les collaborateurs du groupe. L’ensemble des équipes de TF1 s’associent à moi et adressent leurs pensées les plus chaleureuses à sa famille et à ses proches", a réagi Gilles Pélisson, président directeur général du groupe TF1 sur Twitter. 

"C’était un vrai patron de presse, un professionnel qui avait une vision et l’exigence de la clarté", nous a confié Thierry Thuillier, l’actuel directeur de l’information du groupe TF1. "Il nous disait qu’un bon JT devait permettre au téléspectateur de comprendre le sens que va prendre l’actualité", a-t-il ajouté. 

De son côté, David Pujadas assure avoir "une tendresse particulière pour les pères fondateurs, dont il était" : "Je l’ai croisé pour la première fois en arrivant sur TF1, en 1988. J’avais 23 ans, lui était très impressionnant, par la voix et par l’autorité. C’était un patron et un journaliste à la fois, que tu voyais toujours surgir dans les grands rendez-vous, que ce soit la chute du mur de Berlin ou la guerre du Golfe. J’étais là aussi, dans un coin de la régie parmi tant d’autres, quand Etienne Mougeotte a égrené le compte à rebours du lancement de LCI", s'est souvenu le présentateur. 

"C’est 28 ans de passion commune et de travail ensemble. Etienne, c’était d’abord un formidable journaliste, peut-être le meilleur que j’aie jamais connu, et qui avait porté très très haut Europe 1, puis porté et fait vivre TF1 à la première place pendant 20 ans", a estimé Robert Namias, ancien patron de l'information de la chaîne. "C'était un chef d’équipe exceptionnel, qui a pour moi été un compagnon de route, qui ne m’a jamais lâché. Parfois, c’était plus compliqué quand je devais convaincre Patrick le Lay, mais Etienne était là et n’a jamais lâché ses équipes. Il a été un grand patron de radio, de télé et même de presse écrite, on n’en fait plus de ce type aujourd’hui."

"Apprendre la mort d’Etienne Mougeotte, pour moi, c’est une immense tristesse, parce qu’une immense partie de ma vie professionnelle à TF1 s’en va avec lui. Il s’intéressait à tout, au sport, à la fiction, au cinéma, et c’est comme ça qu’il est devenu un immense patron, qui a créé un très grand nombre d’émissions dans tous les domaines", nous a déclaré Jean-Pierre Pernaut. "Quand il est arrivé à TF1 en 1987, il m’a appelé dans son bureau, ils venaient de décider (avec Patrick Le Lay), de continuer sans Yves Mourousi au 13H et tous les deux me proposent le poste. Etienne me dit même : 'Si tu ne déconnes pas, tu y es encore dans 25 ans'. On a éclaté de rire, c’était une longévité impensable à l’époque. Et je suis resté 33 ans".

"C’était un grand journaliste, un amoureux passionné de la vie politique et du débat politique, et quelqu’un de très créatif sur les programmes", renchérit Ruth Elkrief, qui a participé à la création de LCI. "Il était exemplaire dans son fonctionnement de patron. Après, quand il avait pris une décision, les choses devaient se faire. Il avait une forme d’enthousiasme permanent, de passion qui ne s’est jamais démentie, tout au long d’une carrière d’une longueur et d’une richesse étonnante. Ce qui me frappe, c’est qu’il a su se reconvertir dans les programmes, tout en restant journaliste jusqu’au bout des doigts. Il avait su se reconvertir et se réinventer".

"C’était la figure exemplaire du patron de chaînes. Professionnel remarquable, il a toujours entretenu des relations amicales avec ses confrères. Merci de nous avoir beaucoup appris", a réagi pour sa part Nicolas de Tavernost, le patron du groupe M6. "Etienne Mougeotte était un très grand professionnel qui a transformé avec succès tous les médias par lesquels il est passé : radio, presse et télévision. Unique. Pensées pour sa famille, ses amis et ses anciens collaborateurs, si nombreux à en parler avec admiration et émotion", a écrit de son côté Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal+

De nombreux journalistes (Roger Zabel, Bruno Masure, Marc-Olivier Fogiel…) mais aussi des animateurs de la chaîne ont fait part de leur tristesse. Arthur a salué son "ami" qui lui a tendu la main et donné sa chance, Cauet l'a remercié, car sans lui, "La Méthode Cauet n'aurait jamais vu le jour". Jean-Luc Reichmann a également réagi : "C’est lui et lui seul qui m’a fait confiance il y a plus de 20 ans, et ça je ne l’oublierai jamais". Nikos Aliagas a aussi salué "l’homme qui m’a mis à l’antenne sur TF1 il y a 20 ans presque jour pour jour".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : des proches de victimes du Bataclan et des policiers entendus ce mercredi

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.